Corée : une plainte contre le capteur d'humidité de l'iPhone

David contre Goliath 72
Chez Apple, comme chez n’importe quel constructeur, la prise en charge dans le service après-vente obéit à une politique maison stricte. Dans le cas de l’iPhone, cela touche notamment à un ensemble de capteurs qui existent pour indiquer la cause de la panne du smartphone. Parmi tous ces capteurs, l’un en particulier semble causer un sérieux problème : celui de l’humidité. En Corée du Sud, un procès vient d’éclater à cause de sa trop grande sensibilité.

iphone ipod capteur humidité

C’est le site 9to5Mac qui révèle l’information, en indiquant au passage que c’est un garçon de 13 ans qui est le détenteur du téléphone concerné. Ce dernier est un iPhone 3G tout ce qu’il y a de plus classique. Le problème ? Le capteur d’humidité, que l’on trouve au fond de la prise jack 3,5 mm, a viré au rouge.

La présence de ce capteur doit notamment permettre d’indiquer que le téléphone ne fonctionne plus car il est tombé dans l’eau. Malheureusement, sa trop grande sensibilité crée des cas désagréables pour l’utilisateur : une trop grande humidité dans l’air peut être suffisante pour obtenir le point rouge. À partir de ce moment-là, Apple refuse de prendre en charge la réparation de manière gratuite, quand bien même le téléphone serait encore sous garantie.

En novembre dernier, The Boy Genius Report publiait une photo d’une note de service interne demandant au personnel du support technique d’assouplir ses règles vis-à-vis des cas d’humidité. En l’occurrence, la seule présence du témoin rouge au fond de la prise jack ne pouvait plus être la seule condition : il fallait chercher d’autres signes évidents de « noyade ».

Difficile de connaître le lien qui existe entre cette décision et la découverte des capteurs défectueux, mais il semble dans le cas de l’iPhone que la même note n’ait pas été appliquée. Apple a tenté de négocier à l’amiable et financièrement avec la famille, mais cette dernière veut tout de même aller jusqu’au procès. La plainte n’a en effet pas été déposée dans le but spécifique de recevoir de l’argent (et donc de garder le silence), mais dans celle de faire un exemple en permettant aux autres utilisateurs de ne plus être confrontés au problème.

Lee Chul-ho, le garçon de 13 ans, a ainsi indiqué : « Nous avons déposé la plainte pour recevoir un dédommagement des frais de réparation, mais le but ultime de la plainte était de demander à Apple d’améliorer sa politique de service client, pour que les gens qui font face à des situations similaires puissent récupérer leur argent injustement dépensé. Il n’y a pas d’intérêt à continuer cette plainte si une seule personne perçoit une compensation. »

Certains souriront sans doute à la pensée que c’est un garçon de 13 ans (épaulé par ses parents) qui causera peut-être un assouplissement forcé du service client d’Apple.
Publiée le 27/12/2010 à 17:36 - Source : 9to5Mac
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité