S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

FTTH : Bouygues Télécom s'allie à SFR dans les grandes villes

Alliance Technik, reviennent avec trop de style

Alors que certains FAI, Free notamment, nous promettent que le nombre d’abonnements à la fibre optique devrait enfin décoller en France, Bouygues Télécom et SFR ont annoncé il y a quelques jours un accord de co-investissement sur le déploiement de la FTTH dans certaines zones de très forte densité à partir de 2011.

Si ce type d’accord concerne habituellement des zones à faible densité, afin de diviser les coûts, les deux opérateurs expliquent que l’utilisation de la technologie GPON leur permet « de partager leurs investissements et mutualiser les réseaux horizontaux en fibre optique qui sont déployés entre leurs points de présence et chaque immeuble des communes retenues ».

Cet accord sera surtout utile à Bouygues Télécom, dont les offres Bbox en FTTH n’ont toujours pas été lancées. En effet, SFR est déjà présent dans certaines villes et disposent de son propre réseau de fibre optique. Bouygues Télécom, lui, est encore un débutant dans ce secteur et en attendant de couvrir Paris en FTTH, la société s’est contentée d’un partenariat national avec Numéricable et sa technologie FTTLA.

« Bouygues Telecom prévoit pour sa part d’ouvrir ses propres services FTTH au second semestre 2011 » précise d’ailleurs le communiqué officiel commun de SFR et Bouygues. « Cet accord relatif au partage d’un réseau de fibres horizontal permet à Bouygues Telecom, nouvel entrant dans le fixe, de devenir un acteur de la fibre à part entière », a notamment déclaré Olivier Roussat, le directeur général de Bouygues Telecom.

Les villes concernées par cet accord sont potentiellement les suivantes :

France villes très denses ARCEPFrance villes très denses ARCEPFrance villes très denses ARCEP

On retrouve sans surprise Paris et de nombreuses villes d’Île-de-France, ainsi que les plus grandes villes de France (Lyon, Marseille, Bordeaux, Nice, Lille, Montpellier, Toulouse, Strasbourg, Grenoble) et leurs proches banlieues.

Suite à cette annonce, l’ARCEP s’est félicité que son cadre défini l’an dernier pour les zones très denses porte déjà ses fruits. L’autorité a de plus rapidement fait remarquer qu’elle annoncera la publication d’ici peu d’une décision définissant « les principales règles de déploiement des réseaux très haut débit en fibre optique (FttH) pour l'ensemble du territoire en dehors des zones très denses ». De quoi multiplier les investissements individuels ou multiples dans l’ensemble de l’Hexagone. 
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 13/12/2010 à 14:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;