Vidéo : Youtube lève la limite des 15 minutes sur certains comptes

Des heures de chats qui tombent en perspective 40
YouTube vient d’indiquer sur son blog officiel que le site allait désormais accepter des vidéos d’une durée supérieure à 15 minutes. Ce plafond est en vigueur depuis le mois de juillet, auparavant les vidéos uploadées étaient limitées à 10 minutes.

youtube video durée limite


À partir d’aujourd’hui, donc, la plateforme va l’effacer pour une sélection d’utilisateurs triés sur le volet. Condition impérative d’éligibilité : leur profil ne devra jamais avoir eu de couacs avec les CGU du site et spécialement les règles du droit d’auteur.

A l’occasion de ce décloisonnement, YouTube remet en avant son système de surveillance des flux. La plateforme se félicite ainsi que sa propre technologie d’empreinte numérique, Content ID, soit utilisée par « plus de 1000 partenaires dans le monde (…) y compris les grands studios américains de films et les labels de musique ».

Une manière d’initier un cercle vertueux puisque Content ID est le système d’empreinte de Google qui permet de « bloquer, suivre, ou monétiser ses vidéos ». En France, par exemple, six grands laboratoires audiovisuels français avaient adopté Content ID (CMC, Cognacq Jay Image, Éclair Group, Quinta Industries, MPOeMedia et VDM). Toutefois, Content ID exige une participation proactive des ayants droit qui se doivent alors de collaborer avec YouTube pour la constitution du catalogue des œuvres surveillées.

Tous n'ont pas accepté cette collaboration. La SPPF par exemple avait attaqué YouTube pour des contenus violant son catalogue. Jérôme Roger nous éclairait sur son refus de collaborer : « Nous savons effectivement que Youtube a mis en place un système de protection et de filtrage des contenus. Ce système existe effectivement. Mais nous considérons qu’il n’appartient pas aux producteurs de videomusiques de prendre l’initiative de mettre en place un système de retrait automatique. C’est à Youtube de le faire ».
Publiée le 10/12/2010 à 15:11
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité