Windows Phone 7 : 40 000 téléphones le premier jour aux USA ?

Le levier de vitesse est coincé arrrgghhhh 187
Windows Phone 7 est officiellement en vente aux États-Unis depuis lundi, et sa première journée de commercialisation ne se serait pas très bien passée. 40 000 téléphones uniquement auraient ainsi été vendus, le produit réalisant par là une piètre performance. Mais il s’agissait non seulement d’un premier jour, mais également d’une première version et d’une date pas nécessairement choisie avec soin.

windows phone 7

Le nouveau système mobile de Microsoft a donc commencé sa carrière outre-Atlantique, et les débuts semblent difficiles. Pas facile de s’imposer et de s’assurer au moins une bonne visibilité dans un monde où l’iPhone, les BlackBerry et Android tirent presque toute la couverture au point d’en assombrir le reste de la concurrence. Difficile de rivaliser pour l’instant avec les 200 000 téléphones Android vendus chaque jour, et encore davantage avec les 270 000 iPhone quotidiens.

Cela étant, Windows Phone 7, dans l’état actuel, n’est disponible que dans sa première version. iOS, Android, Blackberry et même webOS ont eu plusieurs moutures chacun. On ne peut pas ranger en effet le système à la simple suite de Windows Mobile 6.5 : les bases techniques ont tellement changé que le rapport n’est plus que lointain. Certes, mais le public, lui, ne voit qu’une version supplémentaire de Windows pour les téléphones portables.

Microsoft ne va donc pas pouvoir compter sur la seule publicité. Si Windows Phone 7 est apprécié, et il est encore trop tôt pour tirer un portrait global, le bouche-à-oreille risque de jouer un rôle plus important. La fiabilité et la stabilité seront déterminantes pour assoir une bonne base, puis les fonctionnalités et bien sûr le Marketplace s’occuperont de faire « monter la sauce ». Le passé de Windows Mobile ne plaide clairement pas en sa faveur, surtout dans un monde où les standards ont changé et sont très fortement influencés par le succès de l’iPhone. De fait, beaucoup attendront également de savoir comment Microsoft fera évoluer son système.

Car des évolutions, il va en falloir. Windows Phone 7 a d’indéniables qualités ainsi qu’une interface qui n’appartient qu’à lui et qui va à l'essentiel, mais le système a des manques qui sont tout aussi indéniables. On pourrait citer pêle-mêle :
  • L’absence de copier/coller
  • L’absence de multitâche
  • L’absence de Flash
  • Pas d’affichage permanent des niveaux de signal et de batterie, ailleurs que sur l’écran d’accueil. Ces niveaux apparaissent d’une pression sur l’heure, mais s’en vont après quelques secondes.
  • Pas de réglette pour parcourir rapidement l’alphabet dans les contacts
  • Pas de favoris pour les contacts (l’épinglage sur l’écran général ne compense pas tout)
  • Pas de manipulation simple pour effectuer une capture d’écran
  • Pas d’affichage de l’adresse MAC du téléphone
  • Une limitation à deux comptes Exchange parmi les sept que peut gérer le système
  • Le manque d’options, comme l’impossibilité de choisir ce que synchronise un compte Hotmail (le trio emails, contacts et agendas est imposé)
Bien entendu, on sait que la situation sur le multitâche est déjà en train d’évoluer, que le copier/coller arrivera dans une mise à jour en janvier, et que Microsoft travaille avec Adobe pour le support de Flash. Ces mises à jour régulières, contrôlées par Microsoft à travers le logiciel Zune et qui ne dépendent donc pas du bon vouloir des opérateurs, seront cruciales pour assurer une bonne image au produit.

D’ici quelques mois, nous pourrons refaire un état des lieux, d’autant que la firme ne souhaite pas communiquer sur les ventes pour l’instant. 
Publiée le 10/11/2010 à 17:40 - Source : The Street
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité