S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Apple se retire du marché des serveurs (màj)

Simple repositionnement ou début d'une nouvelle orientation ?

Mise à jour : Apple vient d'ajouter un modèle "Server" dans sa gamme Mac Pro. Il s'agit ni plus ni moins que d'un Mac Pro classique équipé de Snow Leopard Server, à la différence que la machine est livrée de base avec 8 Go de mémoire vive (DDR3 ECC) et deux disques durs de 1 To chacun. Pour l'instant, la page française n'a pas été mise à jour.

mac pro server 



Apple vient d’annoncer qu’elle allait se retirer du marché des serveurs. La firme commercialisait depuis huit ans environ sa gamme Xserve, qui avait démarré avec des processeurs G4 pour vivre des années plus tard la transition vers Intel. Or, depuis début 2009 et le passage aux puces Nehalem, Apple n’avait pas mis à jour ses serveurs. On sait maintenant pourquoi.

xserve 

Dans ce document PDF, Apple indique plusieurs points :
  • Aucune nouvelle version de Xserve n’est en développement
  • Aucune commande de Xserve ne sera prise en charge au-delà du 31 janvier 2011
  • Toutes les garanties et supports seront maintenus
Apple recommande une transition un peu étrange : si l’on souhaite continuer à utiliser un serveur estampillé Apple, et donc avec la version Server de Mac OS X, il faudra utiliser soit un Mac Pro, soit un Mac Mini. Rappelons d’ailleurs qu’il existe un modèle adapté pour ce dernier, commercialisé justement avec Snow Leopard Server.

C’est notamment le Mac Pro qui est mis en avant, avec un choix de personnalisation plus évolué. La présence des Xeon Westmere et leurs douze coeurs ou encore la possibilité d’installer de multiples unités de stockage en font une machine nettement plus adaptée pour un usage serveur que le Xserve, selon Apple. Toutefois, il ne faut pas oublier que les Xserve justement étaient de type lame (1U), et qu’ils pouvaient donc s’assembler dans des armoires. Difficile pour le Mac Pro de prétendre faire de même.

Apple ne donne pas d’informations sur les raisons qui la poussent à quitter ce domaine. On imagine toutefois que la firme a d’autres chats à fouetter, et que son inclinaison de plus en plus prononcée pour le marché grand public requiert quelques sacrifices. Il faut considérer également le fait que le marché des serveurs proprement dit détient ses propres poids lourds. Une infrastructure Mac peut parfaitement être reliée à des serveurs sous Linux ou Windows Server, ces deux derniers entrant également plus souvent dans les champs de compétence des administrateurs.

La vraie question que l’on peut se poser maintenant est la suivante : Apple est-elle en train de quitter petit à petit le marché de l’entreprise ? 
Source : Apple
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 05/11/2010 à 15:52

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;