Dead Drop, le P2P « offline » ou Hadopi droit dans le mur

E-Wall 185
Une initiative nommée « Dead Drop » signé d’un artiste allemand, Aram Bartholl, risque de faire tâche d’huile en ces temps menacés par ACTA et autre HADOPI. Son projet consiste à placer des données numériques sur une clef USB dissimulée et cimentée dans un mur.

Par le bouche à oreille ou un site dédié, on peut alors en connaître la localisation et connecter son ordinateur portable. Il suffit alors de transférer des informations, librement, sans contrôle d’une autorité quelconque. Dead Drops est anonyme et hors ligne et permet des échanges de pair à pair avec un maillage en mode « réel » grâce à la démocratisation des clefs USB.

dread drops P2P offline hadopidread drops P2P offline hadopi
dread drops P2P offline hadopidread drops P2P offline hadopi
dread drops P2P offline hadopidread drops P2P offline hadopi

Il y a 5 dead drops à New York pour l’instant 
  1. 87 3rd Avenue, Brooklyn, NY (Makerbot)
  2. Empire Fulton Ferry Park, Brooklyn, NY (Dumbo)
  3. 235 Bowery, NY (New Museum)
  4. Union Square, NY (Subway Station 14th St)
  5. 540 West 21st Street, NY (Eyebeam)
C’est très peu, mais le projet vient d’être présenté le 20 octobre dernier à l’EYEBEAM de New York. Il devrait d’ailleurs s’accélérer : le concepteur et artiste va diffuser sous peu une documentation complète, un petit film, des cartes interactives et un manuel pour faire son propre « dead drop ».
Publiée le 03/11/2010 à 10:34 - Source : Bluetouff
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité