Cloud Computing : Dell se renforce et rachète Boomi

Un ami de Boumbo ? 29
Dell vient de croquer Boomi, société basée en Pennsylvanie et spécialisée dans le cloud computing (informatique dans le nuage). Une nouvelle peu surprenante, alors que les acquisitions dans ce secteur devraient encore continuer ces prochains mois. Après s’être fait damer le pion par Hewlett-Packard sur le dossier 3PAR, Dell se rattrape donc avec Boomi.

Boomi Cloud Computing AtomSphere

La somme mise sur la table par Dell n’a pas été précisée. Le géant américain note seulement que Boomi exploite une technologie « révolutionnaire » nommée AtomSphere qui permet de simplifier au maximum les transferts de données pour ses clients.

À l’heure où tous les géants du secteur informatique et du Web proposent des solutions de cloud computing – HP, IBM, Microsoft, Oracle, Amazon, Google, etc. – Dell devait absolument réagir, d’autant plus après la perte de 3PAR. Offrant déjà depuis un moment des services de cloud computing, Dell devait néanmoins se renforcer, à l’instar de ses concurrents. C'est chose faite.

Cette volonté d’investir massivement dans ce secteur est aussi et surtout un moyen de varier ses sources de revenus. L’exemple le plus typique est la montée en puissance de HP (et plus récemment de Dell) dans le secteur des services, grande spécialité d’IBM. En rachetant EDS pour 13,9 milliards de dollars, Hewlett-Packard a frappé un très grand coup en 2008, devenant le principal concurrent de Big Blue dans ce secteur. L’an passé, Dell a pour sa part croqué Perot Systems pour 3,9 milliards de dollars.

Et si les intégrations de Perot Systems et de Boomi se passent sans encombre, il ne serait pas étonnant que Dell casse à nouveau sa tirelire pour se renforcer dans les services et le cloud computing, et ainsi être moins dépendant des ventes d’ordinateurs, aux marges de plus en plus réduites…
Publiée le 03/11/2010 à 09:07 - Source : Dell
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité