Microsoft affiche ses résultats : merci Windows 7 et Office 2010

Y'a encore de la marge pour baisser les prix si vous en doutiez 100
Alors qu’Apple a récemment annoncé des résultats financiers exceptionnels, avec un chiffre d’affaires et un bénéfice net records, Microsoft a lui aussi dévoilé sa très bonne santé financière la semaine dernière. Et avec un chiffre d’affaires de 16,2 milliards de dollars (+25 %) et un bénéfice net de 5,41 milliards de dollars (+51 %), tout va pour le mieux pour la firme de Redmond.

office 2010 logoLe succès constant de Windows 7, cumulé aux excellentes ventes d’Office 2010, ne sont évidemment pas étrangers à ces bons résultats. Seule sa division Web, comme d’habitude, est le léger point noir du groupe. Mais son importance est si faible que cela n’a pas de grandes conséquences sur la santé du groupe.

Selon Microsoft, outre sa suite bureautique et Windows 7, les bonnes nouvelles se situent du côté du secteur jeux vidéo, où la Xbox 360 a vu ses ventes fortement augmenter (+38 %), avec notamment d’excellents résultats aux États-Unis.

La division service en ligne peine à émerger

Les chiffres d’affaires de chaque section sont d’ailleurs révélateurs des principales sources de revenus de la firme :
  • Microsoft Business Division : 5,097 Mds $ (+580 millions de $)
  • Windows & Windows Live Division : 4,705 Mds $ (+465 millions de $ en un an)
  • Server and Tools : 3,961 Mds $ (+409 millions de $)
  • Entertainment and Devices Division : 1,769 Mds $ (+357 millions de $)
  • Online Services Division : 527 millions de $ (+40 millions de $)
Et les bénéfices ou pertes d’exploitation de ces cinq mêmes secteurs (chiffres de l’an passé) :
  • Microsoft Business Division : 3,321 Mds $ (2,792 Mds $)
  • Windows & Windows Live Division : 3,206 Mds $ (2,822 Mds $)
  • Server and Tools : 1,584 Md $ (1,180 Md $)
  • Entertainment and Devices Division : 360 millions de $ (245 millions de $)
  • Online Services Division : -579 millions de $ (-496 millions de $)
On remarque donc plusieurs choses intéressantes :
  • Deux secteurs dominent largement les débats : celui lié à Windows, et celui lié aux professionnels
  • Tous les secteurs ont affiché une croissance entre 357 et 580 millions de $, hormis la division Web
  • Cette division Web sort à nouveau du lot en étant la seule à faire des pertes. Pertes qui s’accroissent qui plus est.
Windows et Office, les mamelles de Redmond

Enfin, selon Microsoft, voici quelques informations intéressantes sur ses différents secteurs :
  • 75 % du chiffre d’affaires de la division Windows vient des OEM, c’est-à-dire les PC où sont préinstallés l’OS de Microsoft
  • Les 25 % restants concernent les ventes de Windows au détail ainsi que les revenus publicitaires de Windows Live
  • Office a représenté 90 % du chiffre d’affaires de la division Business
  • Les pertes de la Online Services Division sont dues à une augmentation des dépenses en Recherche et Développement, et à l’accord avec Yahoo!
  • 2,8 millions de Xbox 360 ont été vendues lors de ce trimestre, contre 2,1 millions un an plus tôt, et Halo Reach a généré 350 millions de $ de chiffre d’affaires
Les marges, ça vous gagne

Notons, pour la petite histoire, qu’Apple a annoncé pour son dernier trimestre 20,34 milliards de dollars de chiffres d’affaires (66 %) et un bénéfice net de 4,31 milliards de dollars. Cela signifie qu’avec 4,14 milliards de $ de chiffre d’affaires de moins, Microsoft réalise la performance de faire un bénéfice net supérieur d’1,1 milliard… Preuve que les marges sont conséquentes.
Publiée le 02/11/2010 à 15:31 - Source : Microsoft
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité