« Nous n'avons absolument aucune intention de vendre Spotify »

Même contre un gros chèque ? 39
Le géant du streaming Spotify se fera-t-il croquer par Apple afin de compléter ses services et conforter sa domination sur le marché de la musique en ligne ? La rumeur, lancée par TechCrunch hier et dont nous vous avons fait l’écho dans notre article sur les différentes rumeurs de rachats du moment, a rapidement fait le tour du Web. Spotify a néanmoins démenti officiellement.

Spotify Premium« Normalement nous ne réagissons pas aux commentaires sur des spéculations qui peuvent de près ou de loin concerner Spotify, mais nous voulons être clairs, nous n'avons absolument aucune intention de vendre Spotify » a ainsi réagi la société.

« Nous travaillons tous les jours à construire le meilleur service de musique afin qu'il s'inscrive sur le long terme » l’entreprise suédoise a-t-elle ajouté. Pas d’acquisition de la part d’Apple en vue donc ?

Cela ne semblait pas si impossible pourtant, tant les sites de streaming ont besoin de stabilité. Deezer s’est allié à Orange, Jiwa va faire son retour avec de nouveaux modèles économiques, et d’autres ont tout simplement mis la clé sous la porte.

Et qu’un mastodonte comme Spotify (plus de 500 000 abonnés à son offre Premium), encore indépendant à ce jour, attire les convoitises, n’a rien d’étonnant. Ce concept plaît aux représentants des ayants droit, d’autant qu’il met à mal la domination d’iTunes Store sur le marché. Un rachat par Apple ferait donc perdre quelques cheveux aux majors. Mais Google serait aussi sur les rangs…
Publiée le 28/10/2010 à 09:08
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité