Hadopi : un exemple de bug dans l'identification des IP

127.0.0.1 271
Nous indiquions ce matin que 90% des demandes d’identification transmises par la HADOPI faisait l’objet d’un retour positif. Sur 100 demandes d’IP, seules 90 sont donc identifiées correctement par les FAI. Un taux de retour qui est finalement très moyen vu le faible nombre d'identifications d’IP demandées chaque jour.

free data center inauguration visite

Des IP qui n'identifient pas un abonné

Renseignement pris auprès des opérateurs, dans les demandes d’identification transmises par l’Hadopi, on trouve parfois des bugs inquiétants comme ces IP qui correspondent à autre chose qu’à des abonnés à des accès internet. Ce sont des adresses attachées à des serveurs d’hébergement, des services en ligne comme ceux fournis par OVH, Dedibox, Orange ou SFR.

Absence de tiers de confiance

Dans le rapport de la CNIL que nous révélions encore dans nos colonnes, la Commission reprochait l’absence de tiers de confiance pour contrôler les flashages menés pour le compte des ayants droit. Côté Hadopi, les instances ont promis qu’ils allaient effectuer des vérifications. Elles invitaient aussi la CNIL à contrôler le système, tout en sachant que ce contrôle ne concernera cependant que les données personnelles, et non le dispositif technique en lui-même.
Publiée le 25/10/2010 à 17:34
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité