Microsoft : l'architecte en chef Ray Ozzie quitte la firme

Et il ne sera pas remplacé 37
ray ozzie Chez Microsoft, comme dans n’importe quelle grande société, certaines figures sont plus emblématiques que d’autres. C’est le cas de Bill Gates, qui fut pendant longtemps le PDG de la multinationale, avant que Steve Ballmer ne le remplace et qu’il devienne architecte logiciel en chef. Mais en 2006, il annonce qu’il quitte Microsoft avec un départ effectif en juillet 2008. Depuis, c’est Ray Ozzie qui occupe le rôle de principal directeur technique, mais il quitte lui aussi la société.

Ray Ozzie est connu pour son parcours singulier. Il a par exemple dirigé le développement du groupware Lotus Notes d’IBM. Plus tard, il fondait la société Groove Networks qui fut ensuite rachetée par Microsoft en 2005. Groove fut amélioré et renommé plus récemment en SharePoint Workspace, et Ozzie devient très rapidement un personnage influent de la firme. En 2006, il devient officiellement architecte en chef et, en tant que tel, est le gouvernail technologique de Microsoft.

Mais hier, dans un courrier électronique adressé à l’ensemble des employés de la firme, Steve Ballmer a annoncé le départ de Ray Ozzie. Les raisons ne sont pas précisées, pas plus que la durée, mais un grand nombre de spéculations vont évidemment bon train. Dans les projets récents de Microsoft, les Live Labs, Mesh, Docs.com ou encore Azure lui sont fortement liés. Mais les Live Labs ont été supprimés et intégrés à l’équipe Live, déjà réduite, et Mesh a (pour l’instant) nettement moins d’ampleur que ce qui était prévu. Seule la plateforme Azure est un succès, mais trop récent pour que l’on puisse réellement en juger.

À l’heure actuelle, on ne sait pas non plus ce que le directeur prévoit de faire après Microsoft. Actuellement âgé de 55 ans, il aura manifestement de nombreuses opportunités devant lui. 
Publiée le 19/10/2010 à 12:04 - Source : Microsoft
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité