Pascal Nègre se fait riposte-graduer sur Twitter

Un vent de fôôlie 141
L’arrivée de Pascal Nègre sur Twitter a été remarquée par quelques tweets qui ont ce charme délicat du pachyderme dans la boutique de porcelaine, l’intestin plein.

Le 11 octobre, le personnage assumait un lobbying décomplexé : « l’hadopi a été votée à la demande de la musique, du cinéma, de la tv, du livre ... et je me réjouis qu’elle fonctionne ». Une vitesse qui fleure la productivité folle : seules quelques centaines d’emails ayant été envoyées à ce jour, aux effets hasardeux (sauf chez Métro).

pascal nègre twitter maitre eolas hadopi   

Le 14, on le sait, le ministère de la Culture colmatait vite fait au Journal Officiel la brèche utilisée par Free pour refuser de relayer les premiers courriers. Preuve qu’Hadopi fonctionne trèèèèèès bien, sauf partout. Le numéro un d’Universal Music n’en démordait pas : « Je salue la parution du décret au JO, obligeant les FAI à transmettre les courriels d'avertissement. Libre de respecter la loi ». Avec un joli smiley en coin, l’intestin allégé.

pascal nègre twitter maitre eolas hadopi

Dimanche, Pascal, le Grand Frère de la musique, tentait de rectifier un petit débutant sur Twitter, Me Eolas. Ce jeune casseur a plusieurs fois eu l’insolence de ne pas vouer un amour infini envers ce texte. Autant dire un vil contestataire qui n’a rien compris aux bienfaits d’un 12mm sur la tempe du consommateur. Une riposte graduée s’en est donc suivie. Et évidemment, devinez qui a été pris pour un chef d’espcadrille ?

pascal nègre twitter maitre eolas hadopi
Publiée le 19/10/2010 à 09:46
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité