Flash : déjà un million de téléchargements pour Android

Puisqu'on vous dit que ce n'est pas terminé 94
adobe flash logoIl y a environ deux mois, Google a publié la mise à jour 2.2 d’Android, baptisée Froyo. À cette occasion, Adobe a publié de son côté une version spécifique de son plug-in Flash à destination des « androphones ». Le simple fait que le nombre de téléchargements ait atteint un million montre bien que cette technologie est bien loin d’avoir disparu.

N’en déplaise à Apple, le Flash n’est pas mort, loin s’en faut. Non seulement il est quasiment incontournable, mais le million de téléchargements pour Android montre bien que la demande est clairement présente. Il faut prendre également en compte la limitation du plug-in Android à la seule version 2.2. Cela signifie qu’une bonne partie du parc des androphones n’a pas encore accès à Flash, soit parce que le téléphone est trop ancien, soit parce que la mise à Android 2.2 Froyo HTC Desire Hot spot Wifijour n’a pas encore été faite.

C’est le moment pour Adobe de montrer à quel point sa technologie est encore désirée, que les utilisateurs s’en servent par obligation ou non. On se rappellera en effet que le W3C a récemment indiqué que Flash et Silverlight (parmi d’autres) étaient toujours conseillés pour la création d’applications web, comparativement au HTML5 dont les spécifications ne seront pas complètes avant la moitié de l’année prochaine, et qui entrera ensuite dans un processus de validation d’au moins deux ans.

Entre les 23 et 27 octobre prochains, Adobe sera à Los Angeles pour sa conférence Max 2010, dédiée aux développeurs. La plateforme AIR pour Android a été dévoilée récemment, et Adobe devrait revenir sur le sujet puisque le SDK n’est, lui, pas encore disponible. Plus généralement, l’éditeur devrait se concentrer sur les capacités de Flash et AIR pour les environnements mobiles.
 
Publiée le 15/10/2010 à 09:28 - Source : ZDnet
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité