S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Twitter : les gazouillis passeraient souvent inaperçus

Le problème des informations coincées entre deux recettes de cuisine

Les réseaux sociaux sont devenus une habitude pour un grand nombre d’utilisateurs. Beaucoup s’en servent désormais pour informer leurs contacts d’un évènement particulier, voire carrément pour organiser des rendez-vous. Mais le but premier est de partager une information, et Twitter joue ici le rôle de mastodonte. L’outil de micro-blogging permet en effet d’envoyer de manière rapide un message (140 caractères maximum) afin qu’il soit lu par ceux qui suivent le compte. Mais la masse des messages permet-elle vraiment une lecture efficace ?

tweeter 

Selon une étude récente menée par Sysosmos sur un total de 1,2 milliard de gazouillis dans une période de deux mois, il se trouve que la majorité des messages pourrait être passée inaperçue. Ainsi :
  • 6 % uniquement des tweets ont été retweetés
  • 23 % ont obtenu au moins une réponse
  • 71 % n’ont obtenu aucune réaction
tweeter 

Le mystère se trouve dans les 71 % de tweets qui n’ont obtenu aucune réaction. Il serait facile d’en venir à la conclusion qu’ils n’ont pas été lus, mais ce n’est certainement pas le cas. Pourtant, il est facile de comprendre qu’avec un nombre élevé de comptes suivis, il faut être présent devant l’écran pour voir les mises à jour au risque de se retrouver enseveli par la masse des messages. De là, on peut comprendre qu’un message peut aisément se perdre dans le flot.

Cela étant, Sysomos a trouvé d’autres faits intéressants :
  • Sur les 23 % de tweets qui obtiennent une réponse, 85 % n’en ont qu’une
  • Sur les 6 % retweetés, 92 % le sont dans la première heure
Le second point aurait tendance à alimenter la théorie selon laquelle Twitter est un outil efficace principalement dans le cas d’une utilisation en « live ». Au-delà, soit le message est perdu dans le flux des communications, soit il est jugé trop âgé pour représenter un intérêt. N’oublions que Twitter se révèle particulièrement efficace dans le cas d’une information fraiche à diffuser rapidement.

Les développeurs réfléchissent peut-être à une méthode qui permettrait de ne pas rater de tweets importants, mais il n’y a guère pour l’instant de réelles solutions, en dehors du fait d’être devant son écran pour ne pas passer à côté d’une information.
Source : Sysomos
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 12/10/2010 à 16:07

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;