Tous les détails du lancement de Windows Phone 7

Plus qu'à laisser le charme agir ? 83
Nous étions hier au siège social de Microsoft France à Issy-les-Moulineaux, pour le lancement officiel de Windows Phone 7. Lors de la conférence de présentation, divers aspects ont été présentés et nous avons pu poser une série de questions pour obtenir des compléments d’information. Passage en revue des aspects d’un lancement braqué sous le feu des projecteurs.

windows phone 7 

Interface et fonctionnalités : une prise de risques

Windows Phone 7 rompt radicalement dans le choix de son interface avec ce que l’on connaissait déjà de la plateforme Windows Mobile, mais plus globalement avec tous les téléphones existants. Pas question ici de copier l’iPhone : la philosophie de présentation et d’utilisation est totalement différente.

windows phone 7 

Windows Phone 7 n’offre pas à la vue une grille d’applications, mais des vignettes et des hubs, qui sont tout simplement des univers thématiques. Contacts, Photo, Musique et Vidéos, Xbox : chaque vignette concentre les informations que le système juge pertinentes. Le hub des contacts rassemble ainsi la liste des personnes présentes dans le téléphone, chaque fiche étant complétée d’un maximum d’informations. Ces dernières dépendent aussi bien des données manuelles que l’on a inscrites que des réseaux sociaux auxquels on est connectés. Ainsi, les photos présentes dans la fiche d’un contact tiennent compte de celles se trouvant dans les albums Facebook par exemple.

windows phone 7

À noter que le hub des contacts gère plus généralement toutes les informations sociales. Si vous souhaitez faire une mise à jour d’un statut sur Windows Live, Facebook ou encore Twitter, c’est ici que vous le ferez. D’ailleurs, la même mise à jour peut être répercutée sur l’ensemble des réseaux (liste de choix).

Le hub Photos n’offre guère de surprises et fait exactement ce que son nom indique. Ici, on trouve aussi bien les photos prises avec le téléphone, que celles synchronisées depuis l’ordinateur, ou encore celles provenant des réseaux sociaux.

windows phone 7

Le hub Musique et vidéos reprend le même principe que le hub Photos, mais avec quelques nuances. Concernant la musique, l’abonnement Zune Pass, commercialisé à 9,99 euros par mois, permet d’accéder en illimité à huit millions de titres. Tant que l’abonnement est payé, l’accès se maintient, et l’utilisateur a le choix entre le streaming depuis le service, ou le rapatriement de la musique sur le téléphone, pour une écoute locale. Concernant le placement de fichiers musicaux et vidéos, de nombreux formats sont acceptés, mais il y a une limitation : seuls les formats MP3, WMA et WMV sont reconnus par le téléphone. Par contre, la synchronisation accepte en entrée tous les formats reconnus par le client Zune, tels que le Flac, le DivX ou encore le H.264. Si de tels formats sont utilisés, ils sont encodés en WMA, MP3 et WMV (au choix de l’utilisateur pour la musique). En d’autres mots, certaines synchronisations pourront s’avérer particulièrement longues.

windows phone 7

Le hub Jeux reprend le service Xbox Live et récupère donc toutes les données associées. Dans le cas des jeux compatibles, on peut imaginer commencer une partie sur un PC, le continuer sur Xbox pour terminer sur Windows Phone 7. La chose est possible, et c’est aux développeurs de voir si la chose les intéresse. La même plateforme de développement, centrée sur XNA dans le cas présent, permet de coder pour les trois plateformes.

Office et le Marketplace

Office est un élément important de la stratégie Windows Phone 7. Sont présents Word, Excel, PowerPoint et OneNote. La gestion des documents peut se faire en local, avec SharePoint mais également avec SkyDrive. Un utilisateur de Windows Phone 7 peut donc travailler sur la suite sans débourser un centime de plus que son téléphone et son forfait, puisqu’on peut stocker les documents sur SkyDrive et donc les éditer avec les Office Web Apps.

windows phone 7

Avec Office vient Outlook, et autant le dire, il s’agit d’un client email particulièrement puissant pour une plateforme mobile. Boite aux lettres universelle, vue par conversations, gestion des dossiers, marqueurs particuliers, lien avec l’agenda, gestion des invitations, gestion des retards : la liste est longue. Outlook accepte jusqu’à sept comptes email, dont deux Exchange. À l’heure actuelle, Hotmail et Gmail sont déjà compatibles avec la connectivité Exchange.

Concernant le Marketplace, on sait désormais que la boutique devrait présenter environ 2000 applications. À ce sujet, Éric Boustouller, président de Microsoft France, a clairement indiqué que Microsoft ne ferait pas la course au nombre d’applications. L’éditeur préfèrerait ainsi se limiter à quelques dizaines de milliers si la qualité est au rendez-vous. La validation pourrait ainsi prendre plus de temps que les plateformes concurrentes. La répartition des gains est telle qu’on la connaît déjà : 70 % pour le développeur, 30 % pour Microsoft et ses partenaires. Parmi ces derniers, on trouve les opérateurs, qui percevront donc une petite partie des revenus ainsi générés.

windows phone 7 

Toujours concernant les applications, Microsoft a obtenu certaines exclusivités. Par exemple, Meetic, qui n’a développé aucune autre application sur une plateforme mobile. Pour avoir posé néanmoins la question, l’iPhone, Nokia et Android devraient être concernés dans le courant de l’année prochaine. Une version spécifique d’Assassin’s Creed est également en cours de développement, et d’autres partenaires du lancement, tels que les Pages Jaunes, le magazine Elle, le Figaro, Ventee Privée ou encore Allo Ciné, seront présents dès la commercialisation du 21 octobre. Un point commun à toutes les applications : les développeurs ont très fidèlement suivi les canons de l’interface de Windows Phone 7, si bien que l’on trouve systématiquement la même manière d’utiliser chaque application. Elles ressemblent à s’y méprendre à des fonctionnalités du système.

meetic windows phone 7 meetic windows phone 7 meetic windows phone 7 

Transporter son univers : un passage obligé par le logiciel Zune

Le client Zune est une application apparue pour gérer les baladeurs du même nom. La version 4.7, sortie hier, gère désormais toute la synchronisation des smartphones, et son utilisation est de toute manière obligatoire. Toutes les données transitent obligatoirement par le logiciel, mais il ne faut pas oublier que tout un pan des informations que l’on possède peuvent se balader sur les ondes.

zune windows phone 7

Emails, contacts, agenda, musique, vidéos, photos, contacts et tout le reste transitent donc par le logiciel Zune. Ce dernier effectue à la fois la copie de sauvegarde et la synchronisation avec les applications. Autre prérogative du logiciel : télécharger et installer les mises à jour et les nouvelles versions du système. Ainsi, pas de mode OTA (Over The Air) pour ces dernières, mais il est important de signaler que c’est bien Microsoft qui va gérer la disponibilité de ces données, et non les opérateurs. Sans doute un point rassurant pour qui connaît le retard des nouvelles versions d’Android à cause de la validation des opérateurs justement.

zune windows phone 7

Le client Zune a beau être agréable et parfaitement aligné dans son interface avec Windows Phone 7, il souffre tout de même de certains écueils. Ainsi, le client ne possèdera pas certaines fonctionnalités. Il est ainsi dépourvu d’égaliseur graphique, et ne propose même pas de présélections. Il sera impossible également de rédiger un SMS depuis l’interface, une fonctionnalité pourtant appréciée. Mais le chapitre qui risque le plus d’agacer les utilisateurs est la synchronisation des données multimédia. Si vous tentez de copier sur le téléphone des musiques et vidéos dans d’autres formats que WMA, MP3 et WMV, elles seront automatiquement transcodées dans ces formats. Cela est valable pour de l’AAC comme du Flac pour la musique, et pour des DivX et du H.264. En fonction de ce que l’on souhaite mettre sur le téléphone, la synchronisation sera potentiellement très longue, d’autant que le transcodage est très dépendant de la plateforme matérielle, en particulier du processeur.

Enfin, aucune disponibilité du client Zune pour Mac OS X n’est prévue, et encore moins pour Linux. Pour la plateforme d’Apple cependant, rien n’est fixé : tout va dépendre du succès des smartphones Windows Phone 7.

Les intéressés pourront télécharger le client Zune depuis
son site officiel. Il faut compter environ 100 Mo pour la version 32 bits, et environ 65 pour la version 64 bits.

Des éléments importants à savoir

L’offre des téléphones, dont nous avons déjà publié la première sélection hier, est très cohérente. Pour avoir le droit d’utiliser Windows Phone 7, les constructeurs devaient se conformer à une liste stricte d’éléments, tels qu’un processeur 1 GHz minimum, au moins 512 Mo de mémoire vive, un écran d’une résolution de 800 x 480, et surtout les boutons Retour, Accueil et Recherche. Mais cela inclut aussi au moins un élément négatif : l'absence de port pour les cartes mémoires. Aucun des cinq modèles présentés n'en possède. La plupart des modèles possédant 8 Go en interne, cela pourrait rapidement devenir une limite pour certains utilisateurs. Microsoft espère sans doute que le Zune Pass jouera un rôle ici.

windows phone 7 

Cela n’empêche pas Microsoft de laisser certaines possibilités de personnalisation, notamment aux opérateurs. Orange est un partenaire privilégié dans le lancement de Windows Phone 7. Alicia Holzman, directrice marketing de l’opérateur, était là pour présenter quatre applications présentes dans les téléphones vendus par Orange :
  • Orange et moi : tout l’univers Orange, comme le suivi de la facturation, du compte, des astuces, etc.
  • TV : 60 chaines disponibles.
  • Orange Daily : actualités du monde (24/24 actu).
  • Football Ligue 1.
Des points de vente particuliers seront installés dans les agences, notamment celles qui servent de vitrines à l’opérateur. On trouvera donc des espaces dédiés, dans lesquels les clients pourront se renseigner et tester les téléphones disponibles. Ajoutons que selon Orange, seuls 20 % des Français sont équipés de smartphones, mais que ces derniers devraient représenter 40 % des ventes du dernier trimestre. 

windows phone 7 htc Il faut savoir également que Windows Phone 7 est un système qui va évoluer régulièrement. À l’instar des mises à jour d’iOS par Apple, les versions seront gérées par Microsoft, et ne passeront pas par des sas de validation des opérateurs. La première grosse mise à jour est ainsi prévue pour janvier et apportera entre autres le copier/coller, qui n’est pour rappel pas présent dans la version commercialisée. Ajoutons que Microsoft travaille avec Adobe pour apporter le Flash sur Windows Phone 7, et que le plug-in pourrait faire partie de cette mise à jour.

Enfin, Microsoft s’est refusé à tout commentaire précis sur les ventes estimées. Eric Boustouller a notamment refusé de répondre sur le palier à partir duquel la firme considèrerait que le système est un succès. Difficile de prédire pour l’instant à quel point le produit se vendra : il est clair que Windows Phone 7 possède d’indéniables qualités, mais la prise de risque de Microsoft ne garantit pas pour autant la réussite. Mais l’éditeur est persuadé d’une chose : le marché attendait une alternative, et Windows Phone 7 se pose bien en tant que tel.
 
Rendez-vous donc le 21 octobre pour le début de la commercialisation des cinq modèles disponibles en France.
Publiée le 12/10/2010 à 12:04
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité