Firefox 4 Mobile : une première bêta pour Android et Maemo

L'accent mis sur les performances 47
Pour rester dans le domaine des navigateurs, après Opera, passons à Firefox. Point de guerre HTML5/Flash ici, mais la disponibilité de la première bêta de Firefox 4 Mobile. Celui qui était connu sous le nom de Fennec jusqu’à présent prend son appellation officielle, et Mozilla en profite pour faire le point sur le développement du projet.


On s’en doute, le but de Firefox 4 Mobile est d’être aussi proche que possible que le Firefox 4 classique, lui-même en pleins travaux. Pour l’arrivée de cette bêta, les développeurs de Mozilla se sont fixé un objectif qui n’étonnera personne : améliorer les performances et la réactivité. Il faut dire que les versions alpha de Fennec se caractérisaient par une lenteur assez pénible pour une utilisation au quotidien.

De fait, on retrouve deux des éléments les plus importants de Firefox 4 : Electrolysis et Layers. Le premier est, pour rappel, un découpage du navigateur en plusieurs processus, pour séparer notamment l’interface du rendu proprement dit des pages web. Layers permet quant à lui de disposer d’une accélération graphique sur des manipulations telles que le défilement d’une page, le zoom, ou encore les animations que l’on trouve sur certains sites.

Firefox 4 Mobile intègre également Sync, l’extension de synchronisation des données qui reprend par exemple les marque-pages, mais également les onglets ouverts sur une autre machine, les informations des formulaires, les sessions d’identifications et autres. En clair, on peut laisser son Firefox ouvert sur son ordinateur, et retrouver exactement la même chose sur la version Mobile.

La série des reprises continue avec l’Awesome Bar, qui est la barre d’adresses de Firefox depuis la version 3.0 du navigateur. Pour rappel, elle fouille automatiquement dans l’historique, les marque-pages et les onglets pour fournir des résultats au fur et à mesure que l’utilisateur écrit. Sur la version Mobile, l’Awesome Bar est complétée par l’Awesome Screen qui affiche les résultats.

Firefox 4 Mobile reprend également les derniers travaux effectués sur le moteur de rendu Gecko. On retrouve donc les prises en charge récentes d’une partie du HTML5, des CSS3 ou encore des améliorations sur la machine virtuelle JavaScript. Enfin, le navigateur est le seul actuellement à autoriser l’utilisation d’extensions sur des périphériques mobiles.

Les intéressés trouveront plus d’informations depuis cette page (en anglais)

Concernant le téléchargement, seuls les possesseurs d’un téléphone ou périphérique sous Android ou Maemo pourront tester cette première bêta. Attention cependant, car l’installation n’est pas des plus simple. Dans le cas d’Android par exemple, il faudra récupérer l’archive APK et se servir de l’outil de synchronisation Android. Le téléphone devra donc être branché via le câble à l’ordinateur. Il aurait été plus agréable d’installer le navigateur sans quitter le téléphone. 
Publiée le 08/10/2010 à 14:15 - Source : Mozilla
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité