ECS attend Sandy Bridge et couple le P67 avec l'Hydra 200

Le retour du SLiFire 5
Alors que le lancement de Sandy Bridge est prévu pour le prochain CES, les informations commencent à arriver doucement sur les cartes mères qui seront proposées par les constructeurs. Parfois, c’est Intel qui en parle directement, comme ce fût le cas à l'IDF, et parfois ce sont ses partenaires.

ECS attaque bille en tête avec une carte mère exploitant le socket LGA 1155 (pour les processeurs de la génération Sandy Bridge, donc) dotée d’une puce Hydra 200 de chez Lucid. Fait amusant, c’est justement pendant un précédent IDF que cette technologie avait déjà été présentée.

Pour rappel cette puce permet de combiner deux cartes graphiques pour les faire travailler de concert, mais, contrairement au SLi et Crossfire, elles n’ont pas besoin de provenir du même fabricant (AMD ou Nvidia).

ECS P67 Black Series Hydra Lucid

Mais revenons à la P67 Black Series d’ECS. Le fabricant ne lésine pas sur la connectique puisque l’on retrouve pas moins de six ports USB 3.0 : quatre sur la plaque arrière et deux pour la façade.  Intel n’ayant pas encore intégré cette nouvelle norme dans son chipset le fabriquant a dû utiliser des puces externes de chez Nec / Reneseas.

La puce Hydra 200 apporte 32 lignes PCIe 2.0 ce qui nous donne un câblage en x16 / x16, alors que normalement nous devrions être limité à du x8 / x8 par le chipset.

Pour le reste c’est le P67 qui s’en occupe avec deux ports S-ATA 6 Gbps, quatre ports S-ATA 3 Gbps et une volée de ports USB 2.0. La carte proposera aussi des points de mesures des tensions sur le PCB ainsi que des boutons pour allumer et redémarrer l’ordinateur. La carte son 7.1 canaux et les deux ports réseau Gigabit seront gérés par des puces de chez Realtek.

La carte est annoncée pour le début de l’année 2011, en même temps donc que le lancement officiel du P67 par Intel. Mais sur le terrain de la communication, la guerre des fabricants de cartes mères promet d’être rude dès cette année !
Publiée le 05/10/2010 à 16:00
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité