iPhone 4 avec bumper : l'UFC hausse sa note dans son comparatif

Mais n'est pas avare de critiques non plus 47
L’Antennagate de l’iPhone 4 est désormais derrière Apple, et l’opération de l’étui gratuit (le fameux bumper) n’a plus cours depuis quelques jours. Fin de l’histoire ? Pas pour l’UFC-Que Choisir, qui remarque que « Apple n’a pas réglé le problème d’antenne dont souffre l’iPhone 4 ».

SI l’association de défense de consommateur note que la coque permet au précieux de la Pomme de retrouver « une bonne sensibilité aux réseaux mobiles », elle précise néanmoins que l’étui reste toujours quasi indispensable.

iphone 4 bumper

L’UFC constate qui plus est que le bumper ne résout pas tous les problèmes. « Nous avons voulu vérifier que la coque, offerte par Apple aux clients de la première heure, réglait bien les problèmes de sensibilité du terminal aux réseaux mobiles. Cette nouvelle batterie de tests a permis de constater, cette fois encore, une perte de signal parfois significative lorsque l’on tient l’appareil pour téléphoner (en recouvrant de la main son coin inférieur gauche). Mais contrairement aux essais réalisés sur des iPhone « nus », la perte est moins dévastatrice puisque les appels ne sont plus interrompus. C’est mieux, donc. La note globale de l’iPhone passe donc de 12,6 à 14,5/20 lorsqu’il est équipé de sa coque. »

En effet, rappelons que l’association avait très mal noté l’iPhone 4 en juillet dernier (179ème sur 258 téléphones), principalement du fait de son problème de réception. D’autres smartphones récents, comme le Samsung Wave (7ème sur 258 ), étaient bien mieux notés par exemple. Grâce à cette nouvelle note, l’iPhone 4 se retrouve du coup… 5ème (ex-aequo) du comparatif de l’UFC, derrière notamment le Samsung Galaxy S et… l’iPhone 3GS.

Malgré cette excellente place, l’association a tout de même la dent dure avec le dernier smartphone de la Pomme, notamment vis-à-vis de ses récents commentaires : « Pour justifier sa décision (celle de ne plus offrir le bumper, ndlr), le constructeur explique sur son site américain que « les problèmes d’atténuation liés à l’antenne sont encore plus minimes qu’il le pensait ». D’après lui, seul un petit pourcentage d’appareils seraient concernés. De cette affirmation, nous devons tirer une conclusion : l’UFC-Que Choisir et ses partenaires européens n’ont pas de chance… Tous les exemplaires achetés pour nos tests, en Allemagne et en Italie, étaient défectueux. »

Quelle malchance, effectivement.
Publiée le 05/10/2010 à 15:20 - Source : UFC-Que Choisir
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité