HTC devrait finir l'année en beauté et pourrait talonner Apple

Surprenant... mais pas tant que ça 151
HTC est une société qui ne cesse de grimper ces derniers temps. Ses smartphones Android connaissent un véritable succès, et les arrivées de smartphones sous Windows Phone 7 et de ses tablettes sous Android devraient confirmer cette tendance.

Résultat, à en croire DigiTimes, le Taiwanais HTC devrait écouler entre 7 et 8 millions de smartphones dans le monde rien qu’au troisième trimestre de cette année, et entre 9 et 10 millions lors du dernier trimestre. De quoi rapprocher le constructeur des leaders du secteur (hors Nokia), à savoir RIM et Apple.

HTC smartphones previsions 2010 
Les prévisions des fabricants taiwanais tablent sur une légère chute des ventes d'iPhone à la fin de l'année. Rien n'assure cependant que ces prévisions se confirmeront... (lapalissade)

HTC devrait ainsi être situé en quatrième position des constructeurs de smartphones, devant Sony Ericsson, LG, Samsung et Motorola notamment. Bien entendu, HTC ne vendant pas de téléphones « classiques », il restera toujours loin des autres constructeurs globalement, même si avec 10 millions d’unités lors du dernier trimestre, il pourrait bien créer la surprise.

Pour rappel, au deuxième trimestre 2010, tous téléphones confondus, HTC avait écoulé 5,9 millions d’appareils, derrière Apple (8,7 millions), Motorola (9,1 millions), Sony Ericsson (11 millions), RIM (11,2 millions), LG (29,36 millions), Samsung (65,32 millions) et Nokia (111,47 millions). Mais le marché des smartphones est bien plus rémunérateur, il ne faut pas l’oublier.

Rappelons aussi que le constructeur HTC, qui dispose depuis un moment de boutiques en Asie, en a ouvert une cet été en Europe, à Prague précisément. Aucune ouverture d’une nouvelle boutique n’est prévue pour le moment en Europe, tout du moins selon nos informations.
Publiée le 28/09/2010 à 16:58
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité