Et si Oracle rachetait AMD, NVIDIA ou ARM ?

On s'excite pas, c'est pas une affirmation 130
La nouvelle a fait légèrement bondir la valeur des actions d’AMD, NVIDIA et ARM : Larry Ellison, PDG d’Oracle, a annoncé la semaine dernière qu’il envisageait d’acquérir une voire plusieurs sociétés fabriquant des puces et des processeurs. De quoi alimenter toutes les rumeurs possibles et imaginables.

Oracle SunIl convient néanmoins de préciser plusieurs points. Tout d’abord, Ellison répondait à un analyste qui lui demandait s’il préférait investir dans une société de services (comme Accenture) ou une société technologique. Ensuite, le patron d’Oracle n’a bien entendu donné aucun nom. AMD, NVIDIA et ARM sont des noms ronflants, mais le spécialiste de la gestion de bases de données pourrait très bien jeter son dévolu sur une firme moins importante.

Reste qu’Oracle est bien capable de mettre des sommes très volumineuses sur la table quand l'occasion se présente. La société a déjà racheté officiellement cette année Sun Microsystems pour 7,4 milliards de dollars et elle dispose encore d’environ 23 milliards de dollars de trésor de guerre. Or aujourd’hui, après les hausses de ces derniers jours suite à l’annonce d’Ellison, la capitalisation boursière d’AMD vaut 4,6 milliards de dollars, et celle de NVIDIA 7 milliards de dollars. De là à spéculer…

Jeff Epstein, le directeur financier d’Oracle, a en tout cas rajouté une couche en annonçant le même jour que sa société réaliserait des petites acquisitions, mais aussi de plus importantes, afin d’acquérir d’excellents produits, et des compétences pour son pôle de Recherche & Développement. Sachant qu’Oracle a annoncé qu’il investira 4 milliards de dollars en R&D interne en 2011. 

Leader mondial dans le secteur des logiciels, avec Microsoft, SAP, CA, Adobe et une poignée d’autres, Oracle a depuis un moment une grande influence dans le secteur professionnel, et grand public commence déjà à connaître son nom, ne serait-ce que via Java et Open Office.

Puissant côté logiciel, en montée constante côté matériel, racheter une société comme AMD, NVIDIA ou ARM fera inévitablement passer un cap supplémentaire à Oracle, alors qu’elle affiche déjà un chiffre d’affaires trimestriel proche des 10 milliards de dollars…
Publiée le 27/09/2010 à 15:22 - Source : Reuters
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité