IDF 2010 : votre smartphone sait tout de vous, il doit vous aider

Envie de flipper ? 17
Comme chaque année, la dernière keynote de l'IDF était celle de Justin Rattner, le « Monsieur futur » d'Intel, directeur de la R&D pour le géant de Santa Clara. Et si l'année dernière il était plus ou moins question de concret à travers la 3D, cette fois c'était plus... conceptuel.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin RattnerL'ex-amateur de chemises hawaïennes est pourtant parti d'un constat simple et très certainement partagé par une majorité d'utilisateurs, qui nous a été présenté au travers d'une vidéo plutôt marrante : notre smartphone sait tout de nous, et pourtant, il faut tout faire à sa place.

Il sait où nous mangeons via notre GPS ou même des services tels que Foursquare, qui sont nos amis, là où nous travaillons, mais exploite au final assez peu de telles données de manière utile.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Et Intel de rêver d'un portable qui nous guiderait sur la route, même lors de travaux, nous prévenant lorsqu'il fait mauvais temps, calculant pour les demoiselles au régime le nombre de calories d'un plat commandé... avant de les prévenir qu'un vendeur de chaussures pratique en ce moment un rabais de 40 % non loin de là.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Des usages qui sonnent un peu « cliché », mais qui montrent qu'au-delà du potentiel de surveillance de l'utilisateur, le potentiel de service rendu à ce dernier est encore largement sous-exploité.

Et selon Intel, c'est rien de moins qu'une révolution dans les usages qui se cache derrière ce concept gentiment nommé « context-aware computing », ou comment les machines de notre quotidien peuvent prendre en compte le contexte de leur utilisation pour rendre service à l'utilisateur.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Cela va de la fameuse démo de l'assistant personnel, déjà rencontrée lors des R&D Days, qui vous permet de tout savoir d'une ville en quelques clics, à la manière d'un Foursquare qui serait orienté vers le tourisme, prenant en compte vos goûts pour vous conseiller un restaurant, par exemple... à des usages bien plus recherchés.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Car Intel pense que ce concept ne pourra se développer que via des capteurs plus avancés, plus efficaces... mais aussi plus intrusifs ? Il était ainsi tout d'abord question d'un capteur à placer dans ses chaussettes, permettant de veiller sur une personne âgée, afin d'être alerté de sa chute, par exemple.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Nous avons ensuite eu droit à une télécommande capable de reconnaître l'utilisateur rien qu'à sa façon de tenir la télécommande, ce qui INtéressera sans doute des sociétés telles que Mediamétrie.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Puis était venu le temps d'une démonstration qui expose un peu plus le problème : via son micro, un accéléromètre, les données de son calendrier et sa position GPS, Justin Rattner pouvait se voir dire par une machine quelle était son activité actuelle.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Et c'est bien là que se situe le souci principal de telles technologies. Derrière les services qui peuvent être rendus aux utilisateurs, les dérives possibles sur le profilage via l'accumulation d'informations sur les habitudes d'une personne sont plus que nombreuses.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Bien entendu, Intel a tenu à nous rassurer, précisant qu'il travaillait aussi sur des moyens d'assurer la protection des données collectées, invoquant un système identique au DRM permettant à l'utilisateur de gérer avec la plus grande finesse l'accès à ce qui constitue, finalement, tout son être.

Mais les cas récents d'abus via Facebook, avec des personnes licenciées pour de simples photos, ou possibles via le « flicage GPS » déjà en place dans de nombreuses sociétés, quand il n'est pas assuré via des services tels que Foursquare / Lattitude, ne sont pas pour nous rassurer. Il faudra donc surveiller avec attention l'émergence de telles technologies et de tels usages / services, qui devront être accompagnés des procédures de protection de l'utilisateur adéquates, tant au niveau logiciel que légal.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Surtout qu'en fin de Keynote, Justin R. s'est décidé à faire une petite blague, mettant sa veste blanche (et non un haut noir comme il s'est amusé à le dire) pour un « one more thing » dans lequel il était tout simplement question de... lire dans nos pensées.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Et le chef de la R&D d'Intel de nous préciser que des recherches sont en cours afin de permettre de savoir à quoi pense une personne, et que les choses avancent dans le bon sens. Certains mots pouvant être reconnus sans le moindre problème.

Malheureusement, aucune démonstration en live n'aura été effectuée, ce que nous avons regretté, autant que certains de nos confrères.

Intel IDF 2010 Day 3 Justin Rattner

Mais c'est une annonce qui ravira sans doute les amateurs de technologies et autres geeks que nous sommes tous. Elle mérite néanmoins, selon nous, un conseil : relire 1984 de George Orwell, ce qui ferait sans doute le plus grand bien à beaucoup d'entre nous, surtout en ces temps de lois troubles...
Publiée le 20/09/2010 à 09:59
Publicité