S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

TVA et FAI : Xavier Niel annonce une taxe Baroin-Sarkozy de 3 €

Finissons la journée sur une bonne nouvelle...

Il y a quelques jours, sur FRnOG, Xavier Niel, le fondateur d’Iliad (Free), a répondu à la question suivante : « Ne jouons pas sur les mots, même taxée est-ce que l'offre restera au même prix ? » Sa réponse fût pour le moins surprenante : « Non, elle passera à 29,99 + une Taxe Baroin-Sarkozy de 3 Euros en surplus sur le modèle de l'écotaxe, et cela chez l'ensemble des FAI. »

Une guerre ouverte contre le président

Il y a trois informations dans cette phrase. Tout d’abord, Free répercutera bien l’augmentation de la TVA qui ne fait aujourd'hui aucun doute, avec en sus la taxe France Télévisions et les coûts de recouvrement.

Ensuite, et c'est une guerre ouverte contre le président Nicolas Sarkozy et son ministre du Budget François Baroin, Free fera la distinction entre son forfait et les différentes taxes qui lui seront imputées, en nommant ou menaçant de nommer explicitement ce prélèvement, "taxe Baroin-Sarkozy". Et si d’autres taxes venaient à arriver (liées à la musique notamment…), elles seront inévitablement intégrées à cette partie séparée.

taxe fiction française cosip FAI chiffre d'affaire

Qui plus est, comme l’explique très bien notre confrère Univers Freebox, « cela garantira aux abonnés que Free ne profitera pas de la hausse de la TVA pour renchérir le tarif de son offre au-delà du coût réel de ces taxes. Free ne pourrait en effet afficher une taxe gouvernementale qui ne correspondrait pas à la réalité et qui intégrerait une augmentation cachée. » Effectivement, il serait quand même étonnant (et scandaleux) que Free affiche explicitement sur ses factures une taxe de 3 € en en gardant une partie dans sa poche…

Free toujours compétitif, notamment en non-dégroupé

Enfin, le troisième point est important. Niel annonce que l’ensemble des FAI feront de même. Cela ne nous a pas été confirmé, mais il est quasi certain que les autres FAI répercuteront aussi la hausse des tarifs. Certains iraient même jusqu’à 5 € de plus… Si cela se confirme, Free, même à 32,90 €, sortira toujours du lot face à tous ses concurrents.

Reste à savoir si les FAI se contenteront d’augmenter leurs prix, ou si des offres simple ou double-play moins onéreuses vont émerger.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 15/09/2010 à 18:16

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;