S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

PCi Labs : un Corsair H70 attend le petit Julien à l'accueil

Sinon, moi je le garde !

Les arrivages du labos du mois de septembre continuent, et cette fois c'est le fameux système de Watercooling facile de Corsair, le H70, qui fait son entrée. À peine arrivé, et avant de le mettre dans les mains de Julien qui se repose de ses tests de boîtiers, nous avons décidé de vous dévoiler un peu la bête.

Corsair H70La boîte dans laquelle nous a été livré ce kit est plutôt compacte et reprend les habitudes de la marque : simple, sobre, sombre : classe.

Niveau documentation, le constructeur va à l'essentiel, mais c'est plutôt complet.

Ainsi, l'on a droit à un petit livret de montage par socket, dont on s'amusera de voir qu'ils ne semblent pas avoir été mis à jour depuis le H50, prédécesseur de cet H70. Un kit de démarrage est aussi présent, en plusieurs langues, dont le français, ainsi qu'un avertissement : si vous avez un problème avec votre matériel Corsair, la marque se charge de tout. Pas la peine de passer par votre revendeur.

Corsair H70 Corsair H70

On trouve ensuite les habituels systèmes de fixation pour socket  AM2(+) / AM3, LGA 775, 1156 et 1366. Il se composent de grosses rondelles en métal, assez fines, et de systèmes de maintien en plastique.

Bien entendu, une multitude de vis sera de la partie.

Corsair H70 Corsair H70

Le bloc principal se compose, comme toujours, d'un waterbloc qui est dit « low profile » avec un diamètre extérieur de 70 mm et une hauteur totale de 25 mm. Sa base est d'un diamètre de 55 mm, elle n'a pas la forme d'un cercle complet. Le tout est rattaché au radiateur par deux tuyaux de 24 cm, d'un diamètre assez faible : 8 mm environ.

Corsair H70Celui-ci est assez épais (120 x 50 mm) et compte neuf rangées d'ailettes. Il peut accueillir deux ventilateurs, ce qui tombe bien puisque deux modèles de 120 x 25 mm sont justement livrés par Corsair.

Leur vitesse de rotation est comprise entre 1600 et 2000 tpm, pour un flux d'air de 50.35 à 61.2 CFM et une nuisance sonore de 26 à 31.5 dB(a). Ils disposent de connecteurs à trois broches, que l'on retrouve aussi au niveau du waterblock pour alimenter la pompe. Un doubleur d'alimentation est livré pour assurer à l'utilisateur qu'il disposera d'un nombre de connecteurs suffisant.

Reste maintenant à savoir si l'installation de l'ensemble est aisée, et si ce kit s'avère efficace, ce qui serait la moindre des choses pour un modèle vendu aux alentours de 100 €. La réponse dès la fin des essais de Julien.
Publiée le 02/09/2010 à 00:35

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;