S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

(MàJ) La plateforme de streaming de Sony s'appelle Qriocity

Ça va jeter un froid

Mise à Jour du 2 septembre 2010 :

Sony a, comme prévu annoncé son service multimédia. Il se nommera Qriocity, et devrait à terme rassembler sous cette marque-ombrelle tous ses services de vente de produits culturels : audios, vidéos, jeux et livres électroniques.

Qriocity

La première étape pour Qriocity sera de proposer de la vidéo à la demande dans cinq pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni) avec « Video On Demand powered by Qriocity », cet automne. Le service proposera donc de la VOD, avec certains films en HD. Les Américains en profiteraient déjà sous un autre nom depuis avril 2010. La deuxième étape sera un service de musique en streaming, promis avant la fin de l'année.

Du point de vu des contenus, Sony peut compter sur ses branches Entertainments, qui possèdent la deuxième plus grosse major de la musique au monde, et plusieurs studios de cinéma (dont Sony Pictures, MGM et Colombia). Les négociations avec ses concurrents semblent également bien avancer, et le catalogue de musique par exemple comprendra « plusieurs millions de titres ».

Le service sera bien compatible avec la plupart des appareils électroniques connectés vendus par Sony, avec pour l'instant les appareils mobiles comme grands absents (téléphones et PSP en particulier). Ils devraient en bénéficier un peu plus tard.



Article original du 1er septembre 2010 :

chipophone 8-bit 8-bits musique
Le Financial Times rapporte que selon ses informations Sony va faire aujourd'hui à l'IFA technology show de Berlin l'annonce d'un nouveau service, concurrent d'iTunes. L'annonce précèdera de quelques heures la conférence de presse d'Apple (que vous pourrez voir en streaming). Apple devrait y révéler justement l'ajout de la location de séries télévisées à son Apple TV et à iTunes.

Selon les sources du FT, Sony lancera ce service d'abonnement à du contenu musical et vidéo l'année prochaine, quand les négociations avec les majors de la musique et les studios seront finies. Le service serait en développement depuis deux ans, soit (coïncidence ?) depuis le rachat de GraceNote pour 260 millions de dollars. Ce rachat avait déjà aidé à mettre en place Sony Media Go, une plateforme permettant de gérer les contenus multimédias sur différents appareils Sony. L'ajout d'une fonction d'achat (ou apparemment d'abonnement) à ce logiciel pourrait faire partie du projet.

L'entreprise baserait ce service multimédia sur ses consoles de salon et portables, pour ensuite l'étendre à une variété d'appareils connectés au Net. De nombreux produits du Japonais y correspondent, comme ses Walkman, télévisions Bravia, ou ses téléphones Sony Ericsson. Le président de Sony, Howard Stringer, expliquait d'ailleurs l'année dernière que 90 % des produits vendus par la marque devraient être capables de se connecter à Internet et entre eux dès 2011, rendant une offre d'achat de produits multimédias par Internet d'autant plus intéressant.

Si cette initiative fonctionne, il permettra à Sony d'oublier l'échec de son service de musique Connect, fermé en 2007 à cause de ventes trop faibles. Le marché était déjà largement contrôlé par iTunes, mais l'évolution vers le nuage, avec le succès des services de streaming comme Deezer ou Spotify pour la musique et Hulu pour la vidéo, peut laisser présager à Sony que son heure est revenue.
Publiée le 02/09/2010 à 09:26

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;