S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Quand un bug chez Cisco perturbe 1 % du Net

Cisco bug Systems

La nouvelle fait le tour du Web depuis quelques jours : vendredi 27 août dernier, durant une demi-heure, près d’1 % du Net a connu de grandes perturbations. Certains Internautes ont ainsi cru à un problème de leur FAI. Le coupable était en fait Cisco, qui a rapidement repéré le problème.

Il s’agissait d’une erreur liée au BGP (Border Gateway Protocol), protocole de routage indispensable pour échanger les informations entre les routeurs du monde entier (et donc faire fonctionner Internet convenablement). Or les routeurs Cisco sont certainement les plus utilisés au monde. Le moindre problème peut donc avoir des conséquences importantes.

Plus précisément, selon un FAI français touché par ce bug, « il s'agissait d'une expérimentation par le RIPE en matière d'annonces BGP qui a eu pour conséquence de faire tomber des sessions sur quelques gros routeurs ». Le FAI remarque : « En clair, il manquait quelques bits dans les annonces, ce qui a alors été interprété par les routeurs comme incohérent, menant donc à la fermeture des sessions BGP concernées qu'il a fallu alors remonter à la main. »

Cisco CRS1 
Les Cisco CRS-1 sont très concernés par le problème

Cisco explique que ledit problème a touché IOS (Internetwork Operating System), le système qui équipe ses routeurs. Le routeur principalement impacté par ce malheureux phénomène semble être le modèle très connu CRS-1, lancé il y a plus de six ans déjà.

Selon nos informations, seul l’accès à Internet a connu des perturbations. Les abonnés triple-play ont donc toujours pu utiliser leur téléphone et voir la télévision.

Reste à mettre à jour tous les routeurs concernés…
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 31/08/2010 à 17:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;