La Poste deviendra un MVNO et exploitera le réseau de SFR

Pour une nouvelle, c'est une bonne nouvelle... pour SFR 42
Tout le monde ou presque propose désormais un service de téléphonie mobile, directement ou via un partenariat. Du supermarché (Auchan, Carrefour, Leclerc, etc.) à la banque (CIC, etc.) en passant par votre club de football préféré, les moyens de vous attirer sont nombreux. Mais une enseigne majeure n’avait pas encore succombé : La Poste.

Forte de plus de 17 000 bureaux à travers le pays, La Poste est bien plus puissante qu’Orange et SFR, et ses clients ne ciblent pas une catégorie comme pourraient le faire certaines boutiques. Tout le monde ou presque va à La Poste, jeune ou vieux, riche ou pauvre.

Et alors que nous savons depuis quelques mois que La Poste souhaite devenir un MVNO (un opérateur virtuel), le Groupe a précisé jeudi dernier que son choix s’était finalement porté sur SFR, après de multiples tractations. La Poste exploitera donc sauf surprise le réseau de la société au carré rouge, à l’instar d’Auchan et Leclerc.

snut poste opérateur mobile

Quand ? Sous quel nom ? Quels types d’offres seront proposés ? Pour le moment, ces questions sont sans réponse. « Ce partenariat fondé sur les valeurs de confiance, de simplicité, de transparence et d’accessibilité s’articulera autour d’une filiale commune détenue majoritairement par La Poste » précise-t-on.

Tout ce que l’on sait pour le moment, c’est que des offres pré-payées et des forfaits seront proposés. La Poste précise que son offre sera « simple, d’un haut niveau de qualité et à destination du plus grand nombre ». Des termes plutôt vagues…

Reste à savoir si cela aura des conséquences sur les cartes pré-payées des opérateurs actuels que propose déjà La Poste dans ses bureaux. Seront-elles retirées ou non ?

Qui plus est, rien n’assure que La Poste connaîtra un grand succès. Si l’enseigne vise entre 1,5 et 2 millions d’abonnés d’ici 4 ans (dont 500 000 en pré-payé), n’oublions pas qu’elle a connu un rude échec dans un autre secteur : Internet. La Poste s’était en effet lancée dans le marché de l’ADSL en 2003, pour finalement fermer son service à peine deux ans plus tard…

Voilà en tout cas une bien mauvaise nouvelle pour Free Mobile, alors que le réseau de La Poste lui aurait été très profitable, et lui aurait assuré une visibilité inégalable. Mais La Poste deviendra un MVNO dès 2011 si tout va bien, soit avant que le premier client officiel de Free Mobile n’existe.
Publiée le 30/08/2010 à 10:56 - Source : La Poste
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité