S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

(MàJ) HP rachète 3PAR pour 2,4 Mds de $, Dell jette l'éponge

Flute, je l'aimais bien ce feuilleton...

Mise à jour.

Le feuilleton est enfin terminé. Dell vient d'annoncer qu'il cessait ses discussions avec 3PAR et qu'il n'augmenterait pas sa dernière offre.

De l'autre côté, Hewlett-Packard a augmenté de nouveau son offre à hauteur de 33 $ par action, valorisant 3PAR à 2,4 milliards de dollars.

Pour rappel, l'action de 3PAR avant la première offre de Dell était inférieure à 10 $...

--------------------------------------------

Mise à jour du 30 août 2010.

Suite à la nouvelle offre de Hewlett-Packard de 2 milliards de dollars pour s'offrir 3PAR, Dell a trois jours pour faire son choix. Passé ces trois jours, 3PAR fera donc partie du groupe de HP.

Hier soir, Dell a affirmé être en train de réfléchir à la situation...

Rendez-vous demain ou après-demain pour la suite de ce feuilleton à rebondissement.

---------------------------------------------

Mises à jour du 27 août 2010.

Titre : HP (re)réplique à l'offre de Dell sur 3PAR et offre 2 Mds $

Mise à jour (17h38) :
Alors que Dell, qui semble avoir les faveurs du conseil d'administration de 3PAR, a répliqué à nouveau dans la journée en augmentant son offre légèrement au-dessus de celle de Hewlett-Packard, ce dernier vient de faire savoir qu'il mettait encore un coup sur la tête de Dell en proposant... 30 $ par action ! Cela revient ainsi à valoriser 3PAR à environ 2 milliards de dollars !

L'inflation continue donc... mais jusqu'où ?

-----

Mise à jour (7h49) :
incroyable ! Alors que nous pensions l'épisode clos, Hewlett-Packard a finalement répliqué à la nouvelle offre de Dell (24,30 $ par action) en proposant 27 $ par action, valorisant la société 3PAR à environ 1,8 milliard de dollars.

Cela n'en finit plus, et prédire qui sera le vainqueur de cette lutte financière paraît désormais bien difficile, même si HP a une capacité bien supérieure à Dell.

Reste une question centrale : mais qu'a donc 3PAR pour être l'objet d'autant de convoitises ?

------------------------------------

Mises à jour du 26 août 2010.

Mise à jour (16h58) : le feuilleton semble terminé. 3PAR et Dell viennent tous deux d'annoncer avoir trouvé un accord. Dell s'est aligné sur l'offre de Hewlett-Packard et a proposé 24,30 $ par action (contre 18 $ auparavant), valorisant la société à plus d'1,6 milliard de $. Et 3PAR a accepté cette offre.

Sauf surprise de dernière minute, 3PAR devrait donc appartenir à Dell.

Ce dernier a néanmoins dû aligner près de 500 millions de dollars supplémentaires par rapport à ses prévisions. HP, pour sa part, n'a strictement rien déboursé, et a "fragilisé" un concurrent. Quant à 3PAR, il ne peut que remercier HP pour sa contribution à cette jolie inflation, l'offre actuelle étant de 40 % supérieure à l'offre initiale.

---

Mise à jour (8h20) :
face à cette situation shakespearienne où 3PAR ne sait pas qui sera son heureux élu, la société a décidé de ne pas faire traîner les choses et de poser une condition à Dell. Si ce dernier ne propose pas une nouvelle offre d'ici trois jours, 3PAR convolera dans les bras de Hewlett-Packard, au portefeuille plus épais...

Mais cet ultimatum a été donné mardi dernier. Cela signifie donc que nous saurons demain si Dell décide ou non de répondre au challenge (ou à la "provocation") de HP.

-----------------------------------

Mise à jour du 24 août 2010.


Titre : 3PAR : Dell pourrait surenchérir l'offre de Hewlett-Packard MàJ


C'est le mini-feuilleton de cette fin d'été. Qui croquera l'inconnue société 3PAR ? Valorisée à hauteur de 600 millions de dollars quand elle était seule, tranquille et encore indépendante, 3PAR a reçu il y a un peu plus d'une semaine une offre de rachat de 1,15 milliard de dollars de la part de Dell. Et hier, nous apprenions que son concurrent HP mettait sur la table 1,6 milliard de dollars (voir article du 23 août ci-dessous).

Or selon Bloomberg, très au fait des actualités économiques (comme son confrère le Wall Street Journal), Dell ne compte pas baisser les bras et devrait proposer d'ici quelques jours une nouvelle offre. La somme exacte est encore inconnue, mais elle devra être particulièrement forte pour dissuader HP, dont les finances sont largement supérieures à celles de Dell...

------------------------------------

Article du 23 août 2010.

Ancien titre : HP tente de doubler Dell et offre 1,6 milliard de $ pour 3PAR

Voilà une nouvelle suffisamment rare pour être soulignée. Alors que Dell a officiellement déposé il y a une semaine une offre d’1,15 milliard de dollars pour s’offrir la société 3PAR (spécialisée en stockage de données, cloud computing et virtualisation), son concurrent et compatriote Hewlett-Packard vient de frapper un grand coup en annonçant à l’instant mettre sur la table 1,6 milliard de dollars.

3PAR stockage

« La transaction proposée représente une augmentation de 33,3 % de la somme proposée par Dell » précise bien le vendeur d’ordinateurs n°1 dans le monde. Et « une fois approuvée par le conseil d'administration de 3PAR, HP s'attend à ce que la transaction soit conclue d'ici la fin de l'année civile » note avec malice le géant américain.

Cette dernière remarque ne signifie cependant rien. En effet, Dell s’exprimait ainsi lors de la publication officielle de son offre : « La transaction, qui est soumise aux conditions de clôture habituelles, devrait être finalisée avant la fin de l'année. » Cela sera semble-t-il un peu plus compliqué...

Bref, si quelqu’un propose plus qu’1,6 milliard de dollars, soit plus de 24 $ par action (Dell propose 18 $ par action), HP peut très bien perdre à son tour la main.

Reste qu’une telle surenchère est assez rare dans la forme. Si des enchères pour acquérir une technologie ou une société sont monnaie courante et n’ont rien d’exceptionnelles, se faire damer le pion après avoir publié officiellement son désir d’acquisition est plus étonnant. Habituellement, une telle offre est une offre « sûre ». À moins de la sous-évaluer… ou qu’un concurrent souhaite faire une pierre deux coups, et acquérir une entreprise intéressante tout en mettant des bâtons dans les roues d’un autre concurrent…

Quoi qu’il en soit, la position des dirigeants de 3PAR et des actionnaires est idéale. Il faut dire qu’il y a de quoi se frotter les mains.

Note : le site de 3PAR est totalement HS à l’heure où sont rédigées ces lignes. 
Source : HP
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 02/09/2010 à 18:22

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;