Enquête sur Apple : la Commission européenne se joint à la FTC

Pomme de reinette et pomme d'api 46
adobe apple ihone flashAprès Microsoft, Intel, une petite dizaine de fabricants de DRAM et plus récemment IBM, voilà qu’un autre géant du secteur informatique pourrait être inquiété par la Commission européenne. En effet, alors que la FTC, la Federal Trade Commission, enquête depuis plusieurs mois outre-Atlantique sur la politique de la Pomme vis-à-vis du Flash ainsi que des développeurs (pour sa plateforme App Store), l’Europe a décidé de se joindre à son homologue américain afin de tirer tout ceci au clair.

Selon le New York Post, la Commission va bien s’allier avec la FTC, et non rester seule dans son coin. L’enquête pourrait cependant prendre quatre à six mois. Il faudra donc probablement attendre 2011 afin de connaître les conclusions de cette enquête commune, et savoir si procès et amende il y aura.

 Rappelons qu’outre la problématique du Flash et le rejet des outils de développement tiers, Apple a récemment exclu du marché publicitaire de ses applications toute concurrence non indépendante. AdMob, qui appartient à Google (et qui n’a donc rien d’indépendante), est ainsi directement concernée, et l’aurait fait savoir à la FTC. La commission américaine a donc pris les choses en main.

Ces règles « menacent à la fois les entreprises proposant des technologies mobiles compétitives (comme Google) mais aussi les entreprises dont le cœur de métier n'est pas de faire de la publicité » s’était ainsi plaint Omar Hamoui, le fondateur d'AdMob, après avoir remarqué le changement des clauses de son App Store.

Notez toutefois que l'information du New York Post n'a pas été confirmée par la Commission Européenne, ni par la FTC.
Publiée le 11/08/2010 à 11:34
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité