Office 2011 pour Mac OS X : les invitations pour la bêta arrivent

Un test fermé et sous NDA 29
Office 2010 pour Windows a été lancé officiellement le mois dernier, et Microsoft prépare maintenant la sortie de la version 2011 pour Mac OS X. Ce dernier doit arriver plus tard dans l’année, et il reste à l’éditeur à passer l’étape de la bêta qui fonctionne d’ailleurs différemment de la mouture PC. En effet, elle n’est pas publique et fonctionne sur invitation, et les testeurs commencent à recevoir des courriers pour leur signaler le début des opérations.

office 2011 invitation

Comme on peut le voir sur cette capture venant de Neowin, l’invitation pour la bêta est indépendante de la connexion à Microsoft Connect, qui rassemble sous une même égide de nombreux produits en développement chez l’éditeur. De fait, aucune présence d’Office 2011 dans Connect et donc aucun moyen de s’inscrire. Microsoft recourt visiblement à d’autres moyens pour sélectionner les testeurs, et le fait d’avoir participé à la bêta d’une version antérieure d’un logiciel compte très probablement.

Si vous êtes intéressé par le test d’Office 2011 il n’existe donc aucun moyen de participer à la bêta. Le seul moyen d’être informé de cette future version sera donc d’attendre que des testeurs en parlent et/ou publient des captures d’écran, mais la présence d’un NDA (accord de non-divulgation) risque de perturber un peu le processus.

office 2011

Si vous participez à la bêta, vous recevrez une « build » récente de la suite bureautique disposant donc des nouveautés de la version 2011. Actuellement en bêta 4 privée, le nouvel Office rassemble comme d'habitude Word, Excel et PowerPoint, mais remplace surtout Entourage par une toute nouvelle mouture d’Outlook, qui n’existait tout simplement pas sur Mac OS X. En outre, Mac Messenger 8 bêta accompagne l’ensemble, dans une version plus avancée que la bêta (oui, encore !) lancée il y a quelques mois et qui avait déçu par son manque de nouveautés.

Rappelons les principales nouveautés d’Office 2011 :
  • Remplacement d’Entourage par Outlook :
  • Gestion améliorée des comptes Exchange
  • Utilisation des mêmes fichiers PST que pour la version Windows, rendant possible les imports et exports
  • Compatibilité avec Time Machine et Spotlight
  • Gestion de l’Information Rights Management
  • Arrivée massive de Cocoa pour une grande partie des composants de la suite
  • Utilisation des rubans (Core Animation), mais sous une forme différente de la version Windows
  • Partage en ligne de documents avec possibilité de modifier les données à plusieurs en même temps, via SharePoint, SkyDrive (fonctionnalités plus basiques) et les Office Web Apps
  • Le retour de la gestion des scripts VBA (dernière version disponible)
Ce ne sont que quelques unes des nouveautés les plus importantes d’Office 2011, dont les tarifs n’ont d’ailleurs pas encore été donnés. Il faut bien noter que depuis le début des travaux sur cette version, Microsoft a chamboulé complètement l’organisation interne de sa Mac Business Unit qui n’est désormais plus une entité flottant dans un espace étrange et excentré du reste de la société. Elle est en effet gérée désormais sous l’étendard de la division Office et la firme n’a pas caché sa volonté de synchroniser beaucoup plus les sorties et les fonctionnalités des versions Mac et PC. Dans ce contexte, l’arrivée d’Outlook n’est qu’un début.

Pour ceux qui auraient raté l’information, on rappellera enfin qu’Office 2011 ne sera disponible qu’en mouture 32 bits. Microsoft a fait l’impasse sur le 64 bits en expliquant récemment que ce n’était pas une priorité. Pourquoi ? Parce que le 64 bits n’apporte quasiment rien en termes de performances, excepté sur des immenses tableaux Excel ou des présentations PowerPoint intégrant des milliers de clichés en haute résolution. Le support de cette architecture arrivera avec la version suivante, quand le passage à Cocoa sera terminé.
Publiée le 26/07/2010 à 10:03 - Source : Neowin
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité