Un FAI de plus en Suède : PirateISP, fondé par le Parti Pirate

La neutralité exacerbée 115
Voilà qui risque d’épicer davantage les liens avec les ayants droit. Le Partie Pirate suédois est en train de s'associer avec d'autres acteurs pour lancer PirateISP, un FAI dont l’une des motivations sera de défendre l’usage des utilisateurs de BitTorrent.

ISP pirate

C’est un nouveau coup médiatique pour cet acteur ; déjà en mai dernier il avait créé la surprise en devenant le fournisseur de bande passante de The Pirate Bay. En juillet, le parti indiquait que le site serait hébergé dans l’enceinte du Parlement suédois, manière de l’abriter derrière le voile de l’immunité. Cette fois, on apprend via l’inévitable TorrenFreak que le Parti Pirate va s’associer avec différents acteurs technologiques pour devenir FAI.

« Si vous analysez quelque chose et pensez qu'il est cassé, vous concevez un patch et le réparez. C’est avec ce point de référence que nous lançons un FAI. C'est une façon de nous attaquer à la société Big Brother » a expliqué à nos confrères l’un des membres du Parti Pirate. Selon les détails fournis à TorrentFreak, la vie privée sera littéralement « maximisée » chez ce FAI. Il fera appel ainsi à ViaEuropa, « la société derrière le service d’anonymisation iPredator. Les abonnés de Pirate ISP resteront anonymes » souligne notre confrère.

Un premier test a été lancé à Lund, une ville de Suède, pour préparer une opération plus vaste dans le reste du pays. Dans une récente conférence de presse à Malmö, le Parti Pirate a souligné qu’il n’y aura aucune rétention des logs, ces fameux journaux de connexion qui retracent les activités des abonnés, manière de brouiller les pistes. D’autres mesures sont promises pour protéger au mieux la vie privée des abonnés de ce FAI d’un genre nouveau et à l’avenir prometteur. Reste qu'il faudra apprécier à sa juste valeur cette mesure avec la législation sur la rétention de ces informations..

Sur le site du FAI, signalé par le toujours vif The Internet, la FAQ répète que cette société anonyme de droit suédois, offrira « l'Internet en conformité avec les principes du Parti Pirate ». Les tarifs vont de 243,75 Kr/mois à 525 Kr/mois. (25 euros à 55 euros mensuels) en fonction de la vitesse désirée.
Publiée le 20/07/2010 à 15:39
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité