S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Avast présent sur plus de 20 % des PC des utilisateurs avancés ?

Chez Tata Janine, c'est encore autre chose

Ce n’est pas une étude comme on a réellement l’habitude d’en voir, mais elle reste tout de même intéressante. La société OPSWAT édite plusieurs logiciels dédiés à l’entretien des PC, notamment AppRemover qui sert à désinstaller les applications, ou encore « Am I Oesis OK? », qui permet de savoir s’il existe des incompatibilités entre des solutions de sécurité et d’autres logiciels. Selon les statistiques fournies par ces outils, les antivirus gratuits dominent très largement le marché de la sécurité.

La répartition parle d’elle-même sur le graphique :

opswat avast antivirus

Les quatre antivirus les plus utilisés, selon les données fournies par OPSWAT, sont tous gratuits :
  • Avast Free Antivirus : 11,45 %
  • AntiVir Personal : 9,19 %
  • AVG : 8,6 %
  • Microsoft Security Essentials : 7,48 %
Plus d’une machine sur dix est donc protégée par la version gratuite de l’antivirus Avast. Il est vrai que le produit est particulièrement connu dans le monde de la sécurité, et il faut croire que le succès de la version gratuite entraine celui de la version payante. En effet, toujours selon OPSWAT, Avast est également premier dans la catégorie des produits payants :
  • Avast Antivirus : 5,4 %
  • Kaspersky Internet Security : 4,48 %
  • Norton Antivirus : 4,24 %
  • ESET NOD32 : 3,84 %
Sur les dizaines de milliers de machines qui ont servi à établir ces statistiques, Avast est donc premier aussi bien sur le gratuit que le payant. Si l’on ajoute les 3,5 % de la version Professional, Avast a représenté à lui seul un PC sur cinq.

opswat avast antivirus

Bien entendu, les chiffres ne peuvent pas être généralisés à l’ensemble de la population mondiale. En effet, les outils d’OPSWAT sont destinés à un public de connaisseurs et/ou de « geeks ». Cela n’empêche pas les chiffres d’être bons, d’autant qu’ils se situent pour une fois en dehors des seuls résultats de ventes de licences donnés par les éditeurs eux-mêmes.
Source : OPSWAT
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 13/07/2010 à 17:38

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;