Avec Pluzz.fr, France Télévision se dope à la TV de rattrapage

Le Tour de France Tv 97
France TV vient d’annoncer le lancement prochain de Pluzz, son service de télévision par rattrapage (catch up TV). Le service sera ouvert le 5 juillet prochain et permettra de retrouver une bonne partie des programmes des cinq chaînes du groupe France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô).

france televisions pluzz.fr TV catch up

Chaque jour, 72 heures de contenus seront mises en ligne dès leur diffusion sur les chaînes TV (en léger différé), et y resteront 7 jours avant de disparaitre. Des centaines de vidéos seront ainsi consultables une fois le site ouvert à l’adresse Pluzz.fr, et classées par horaire, chaîne ou thématique. Le tout sera saupoudré d’une bonne dose de web 2.0 avec la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…), de gérer ses programmes favoris, d’accéder aux vidéos les plus vues, aux contenus connexes, etc.

L’accès sera pour l’instant gratuit, financé par la publicité avant visionnage, mais France Télévisions ne s’interdit pas d’explorer d’autres modèles.

Pluzz sera également disponible chez Free, avec qui le groupe a signé un accord qui entrera en vigueur à la rentrée. Le Fai, rappelons-le, a lui-même ouvert un service de TV par rattrapage pour 33 chaînes, baptisé TVReplay. D’autres opérateurs sont sur le grill, comme Orange qui négocie actuellement un accord similaire et non exclusif avec France Télévisions.

Pluzz exigera Windows Media Player. Avec Microsoft Silverlight, il sera même possible de profiter d’un service de contrôle des flux diffusés en direct. On pourra ainsi faire une pause sans perdre le fil du direct, revenir en arrière ou reprendre le fil de la diffusion. Dans les premiers temps, cette fonctionnalité sera ouverte uniquement sur les JT nationaux, mais prochainement sur d’autres programmes diffusés en direct.
Publiée le 02/07/2010 à 08:44
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité