S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Android 3.0 : les premières informations sur Gingerbread

Une configuration minimale revue à la hausse

Alors que la version 2.2 d’Android, alias Froyo, commence à peine à arriver en mise à jour sur le Nexus One, et prochainement sur d’autres smartphones, voila que les premières informations paraissent sur son successeur : Android 3.0, qui porte le nom de code Gingerbread. Ces informations sont données par Eldar Murtazin, dont le blog Mobile Review est connu pour obtenir régulièrement des prototypes en exclusivité. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Android 3.0 s’annonce comme ambitieux.

android gingerbread

Témoin de cette ambition, des prérequis techniques qui grimpent littéralement en flèche :
  • Un processeur 1 GHz au minimum
  • 512 Mo de mémoire vive au minimum
  • Un écran de 3,5 pouces ou davantage
Une base donc plus que solide qui devrait permettre d’harmoniser les configurations matérielles et ainsi permettre aux développeurs d’avoir un ensemble de caractéristiques communes sur lesquelles ils peuvent compter pour leurs applications. D’un autre côté, cela va provoquer également un tri assez franc dans les smartphones qui pourront effectivement recevoir la mise à jour, mais le propre Nexus One de Google n’est pas concerné par ce rejet.

Comment vont donc se passer les choses pour les smartphones un peu trop faibles sur la configuration matérielle ? Toujours d’après Murtazin, Android 2.1 et 2.2 seront maintenus pendant un bon moment en parallèle de la version 3.0, mais cela ne dit pas comment la situation va évoluer pour tous ceux qui sont coincés avec les moutures 1.5, 1.6 ou 2.0. Car si les nouvelles versions d’Android sortent, les opérateurs et les constructeurs ne les distribuent pas forcément. Il y aura donc une certaine forme d’injustice, car certains smartphones sont parfaitement capables de recevoir les versions 2.1 et 2.2, mais ne seront peut-être jamais mis à jour.

Le cas de HTC sera encore plus particulier. Android 3.0 doit en effet arriver avec une interface entièrement revue qui devrait ressembler à ce que l’on trouve actuellement dans l’application Gallery de Froyo :


Le problème est que Gingerbread va couper tout besoin de mettre en place une interface tierce, et là on parle bien de Sense de HTC. À partir des téléphones Android 3.0 donc, il se pourrait bien que toutes les interfaces soient identiques, ce qui aura des effets positifs et négatifs. Côté lumière, on pourra noter la plus grande cohérence de l’image d’Android pour le grand public, chaque fonction étant toujours à la même place. Côté ombre, cela risque de réduire grandement le rôle des constructeurs qui ne pourront alors influer vraiment que sur la configuration matérielle du téléphone.

Autre élément important qui fera son apparition : le support de la résolution 1280 x 760, sur les écrans d’une diagonale de 4 pouces ou davantage. Cela peut paraître réellement imposant pour un téléphone, mais... personne n’a réellement dit que cela devait être obligatoirement un téléphone. Cela relance en effet la possibilité de voir apparaître toute une série de tablettes basées sur Android 3.0.

Gingerbread devrait arriver, toujours selon Eldar Murtazin, durant le mois d’octobre, ce qui confirme les rumeurs qui voulaient que le système apparaisse durant le quatrième trimestre de cette année. Plus précisément, Android 3.0 serait finalisé pour la moitié du mois, donc vers le 15 ou le 16. À partir de ce moment, le système pourrait être distribué en mise à jour aux téléphones compatibles, mais il faudrait attendre novembre ou décembre pour voir arriver les premiers smartphones réellement conçus pour Gingerbread. En clair, Google risque de travailler d’arrache-pied pour profiter des fêtes de fin d’année.

Pour ceux qui ont suivi l’actualité concernant les smartphones, il y a un constat qui s’établit facilement : la fin de l’année va être très riche en lancement de nouvelles versions des systèmes d’exploitation mobile. Non seulement l’iPhone 4 sera toujours en place (et des mises à jour pour iOS 4.0 vont forcément arriver), mais les arrivées d’Android 3.0 et Windows Phone 7 vont installer une compétition très rude.

Tous ont des bases modernes et sont équipés de bouquets de services cohérents mais concurrents. Dans toute cette masse, il faudra que le client fasse son choix parmi des visions très différentes de ce que doit être un smartphone. Nous aurons donc l’occasion de revenir très régulièrement sur ces sujets, d’autant que Windows Phone 7 et surtout Android 3.0 ont encore de nombreuses informations en réserve.
Source : Unwired View
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 01/07/2010 à 11:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;