Spotify a distribué 420 000 € aux artistes suédois en trois mois

Et aux artistes français, non ? 74
Le logiciel de streaming de musique Spotify est un concurrent suédois de Deezer. Il est devenu en quelques années une des principales sources de musique des internautes de ce pays scandinave, avec un million d'utilisateurs dans ce pays de 9 millions d'habitants. Il est basé sur un modèle mélangeant des publicités pour le streaming gratuit à des abonnements premium payants.

En août 2009, les maisons de disque Sony BMG, Universal Music, Warner Music, EMI et Merlin ont quant à elles acheté 18 % de l'entreprise pour la bagatelle de 100 000 couronnes (9 700 euros à l'époque).

Spotify fondateurs
Les fondateurs de Spotify : Daniel Ek et Martin Lorentzon

C'est donc une étude de cas grandeur nature sur l'influence d'une offre légale attractive après l'adoption d'une loi anti-téléchargement répressive (bien que non-appliquée et sans grand succès).

Combien Spotify rapporte-t-il aux sociétés d'auteurs ?


La semaine dernière le site suédois The Local expliquait que la contribution de Spotify à la Société Suédoise des Droits des Artistes (Sveriges Tonsättares Internationella Musikbyrå, ou STIM pour les intimes), avait été multipliée par huit en un an. La STIM est l'équivalente de la SACEM en Suède, et l'information provient de Susanne Bodin, la directrice de la communication de cette Société.

Or au premier trimestre 2009, Spotify avait donné 500 000 couronnes à la STIM. La somme pour le premier trimestre 2010 n'est pas confirmée, mais représenterait du coup 4 millions de couronnes suédoises, soit 420 000 €. Bodin explique : « nous espérons et croyons que Spotify va continuer de croitre, tout comme les autres sites de streaming. [...] Nous avons pleine confiance dans le fait que nous allons continuer à augmenter les paiements fait à nos compositeurs ».

Et aux majors ?

On le sait depuis mi-2009 : Spotify rapporte plus aux majors que iTunes. En tout cas à Universal, dont le patron pour la suède, Per Sundin, déclarait à TT News Wire (repris en anglais par SwedishWire) : « en cinq mois depuis son lancement, Spotify est devenu notre plus grande source de revenu numérique, et a ainsi dépassé iTunes. [...] C'est une évolution extraordinaire, expliquée par le fait que Spotify a vraiment explosé ».

Si l'évolution du marché en France et dans le reste de l'Europe suit le même chemin, les maisons de disque et les artistes se réjouiront. Apple probablement un peu moins, mais gageons qu'elle a encore des atouts cachés dans sa main.
Par Jeff Publiée le 28/06/2010 à 11:37 - Source : Billboard.biz
Publicité