Anonymat : après le sénateur Masson, le député Wojciechowski

Contrôlons les en-têtes de bits 135
On pensait que la proposition du sénateur visant à lever l’anonymat des blogueurs serait confinée au Palais du Luxembourg. Visiblement, elle séduit également certains députés comme André Wojciechowski, lui aussi parlementaire de Moselle, qui vient d’interroger la secrétaire d'État chargée de la prospective et du développement de l'économie numérique.

Sa question
porte « sur les dérives de l'anonymat dans les discussions sur Internet ». La voici :

« L'évolution constante des réseaux proposés sur le web incite les internautes à communiquer de plus en plus ouvertement sur des sites de discussion. Le couvert d'un certain anonymat laisse s'installer un régime de liberté de parole qui va à l'encontre du droit et occasionne quelques fois des écrits qui peuvent être considérés comme diffamatoires. Afin de rendre plus responsables les utilisateurs du dialogue sur Internet, il lui demande si le Gouvernement envisage de proposer l'instauration de la personnalisation des messageries Internet par l'obligation de déclarer sa véritable identité. »

Et pourquoi pas un guichet logiciel unique vérifiant l’identité de l’internaute, situé entre le client email et la box ? On attend la réponse de NKM.
Publiée le 17/06/2010 à 14:41
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité