HTML5 : Un évangéliste de Mozilla s'en prend à Apple et Google

Le HTML5 est à tout le monde ! 158
Le HTML5 est devenu synonyme pour beaucoup de futur du Web. Au point qu’il est également devenu un argument marketing important pour plusieurs sociétés, dont Google, Apple ou encore Microsoft. Christopher Blizzard, évangéliste chez Mozilla, fulmine dans un billet sur son blog à propos de toutes les déformations que l’on peut lire ici et là.

Et le développeur commence par un sujet évoqué récemment dans nos colonnes : la publication d’une page dédiée au HTML5 sur le site d’Apple. Une page qui contient des mots qui représentent probablement le rêve de tous les développeurs :

apple safari html5 

Sauf que Safari, en l'occurrence, ne gère pas LE HTML5, mais une version améliorée de certains éléments qui entrent tout juste au W3C dans un processus de standardisation. Ce mélange fait qu’il est difficile de lire le contenu de la démonstration autrement qu’avec le navigateur maison :

apple html5 css3

Mais ce n’est encore pas contre Apple qu’il peste le plus : c’est contre Google. Une communication à outrance de la firme sur le sujet les ferait presque passer pour les inventeurs du HTML5 selon lui, au point qu’il rend justice au marketing de Mountain View, mais que ce constat lui « fait bouillir le sang ».

La réaction exacerbée a été provoquée par une série de messages qui lui ont été envoyés, certains utilisateurs lui ayant même demandé quand Firefox allait enfin supporter le HTML5. Preuve selon Blizzard que le marketing fonctionne très bien. Il estime même que c’est la raison qui a poussé Apple à publier une page dédiée à ce sujet, pour bien marquer la capacité de la firme à surfer sur la nouveauté.

De fait, il critique intensément Google pour mettre en avant certains éléments comme la balise vidéo ou l’élément Canvas, qui sont supportés en fait depuis longtemps par certains navigateurs tels que Firefox et Safari. Pour lui, le plus important est l’énorme promesse d’interopérabilité que le HTML5 suppose pour les développeurs et les navigateurs : un même code rendu de la même manière partout. Pour Christopher Blizzard, même Microsoft l’a mieux compris avec Internet Explorer 9, et toute la campagne de communication du géant va s’orienter sur ce point précis.

Christopher Blizzard publie ensuite un tableau provenant de cette page de test :

html5 css3 

On y voit clairement que Firefox est premier concernant le support du HTML5. Sauf que, si l’on veut être honnête, aucune société de la concurrence ne communique uniquement sur le HTML5. En se servant de la même page de test, et en cochant la case CSS3, on remarque que le résultat est différent :

html5 css3 

Attention donc, car le monde des navigateurs est en train d’évoluer très fortement. Internet Explorer 9 chez Microsoft, Firefox 4 chez Mozilla, Opera 10.60 et les mises à jour de Chrome et Safari tendent tous vers un but commun désormais : supporter un maximum de technologies. Chacun a son rythme et sa manière de faire, mais l’évolution est globalement positive. Il va falloir simplement différencier la réalité du discours marketing...
Publiée le 11/06/2010 à 17:04 - Source : Christopher Blizzard
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité