Une femme victime d'un accident de la route poursuit Google Maps

Un blackBerry dans le bras, mais quoi dans la tête ? 183
Lauren Rosenberg, une américaine qui en janvier 2009 était en visite à Park City en Utah, décide de se rendre à pied du 96 Daly Street au 1710 Prospector Avenue. Pour ne pas se perdre, elle utilise son BlackBerry pour demander à Google Maps de lui calculer un itinéraire.

google maps béta procès

Le résultat la fait passer par Deer Valley Drive, une voie rapide dépourvue de trottoir. Arrivée au bord de cette route visiblement dangereuse, elle décide de poursuivre son chemin au lieu de ressortir son smartphone pour demander un autre itinéraire à Google (ou un concurrent).

C'est à cette occasion qu'elle a été percutée par une voiture, conduite par Patrick Harwood selon la plainte qu'elle a déposée contre ce conducteur... et contre Google. En effet, selon ses avocats le moteur de recherches lui aurait donné « des indications imprudentes, téméraires et dangereuses ». Le fait que le service piéton soit en bêta (cette information est toujours indiquée dans un carré jaune, un an et demi après les faits) ne semble pas l'inquiéter. Il semble en effet que l'indication ne soit pas affichée sur les BlackBerry.

Dans des affaires similaires où un GPS avait donné de mauvaises indications conduisant à un accident, les juges américains avaient décrété que le conducteur devait aussi utiliser sa logique au lieu de se fier entièrement à la machine. Si le même raisonnement est utilisé ici, Google pourrait se voir innocenter.

En attendant, la plaignante réclame au moins 100 000 dollars de frais médicaux à l'entreprise, plus d'autres dommages et intérêts pour les dégâts psychologiques dont elle souffre suite à l'accident.
Par Jeff Publiée le 01/06/2010 à 12:08 - Source : Search Engine Land
Publicité