S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Caricature : après le Pakistan, le Bangladesh bloque Facebook

Coup de bistouri vs coup de stylo

Le Bangladesh vient de décider du blocage d’accès de Facebook, suite à la publication de plusieurs images du prophète Mahomet, jugées blasphématoires.

bangladesh caricature mahomet

Les autorités affirment que Facebook sera à nouveau accessible pour les internautes du pays qu’une fois ces images effacées. Selon la Commission de régulation des télécommunications, indique l’AFP, ces images heurtent le sentiment religieux de la population musulmane (90% des 160 millions d’habitants). La commission fait également état de liens vers du contenu tout aussi offensant de personnalités politiques du pays, comme Sheikh Mujibur Rahman, le « père de la nation », Sheikh Hasina, le premier ministre ou le leader de l’opposition.

Samedi, une personne a par ailleurs été arrêtée à Dhaka par une brigade spéciale, le « Rapid Action Battalion » (RAB), soupçonnée d’avoir uploadé une partie de ces contenus. « Facebook sera rouvert une fois ces pages qui contiennent ces images problématiques seront effacées ».

Le Pakistan a été le premier à prendre des mesures similaires dans cette nouvelle vague de blocage d’accès. C’est un concours de dessin sur le thème de Mahomet qui avait mis le feu aux poudres et relancé le débat entre liberté d’expression et liberté religieuse entre systèmes politiques concurrents.

Au Pakistan, YouTube avait également fait les frais de cette grosse paire de ciseaux religieuse. Toutefois, faute de pouvoir cibler chirurgicalement contre les pages jugées problématiques, c’est finalement tout Youtube.com qui fut évincé du Pakistan. Un des contre-effets du blocage d’accès.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 31/05/2010 à 09:25

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;