S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

MeeGo : la version finale enfin disponible, toutes les nouveautés

Disponible pour les netbooks et le N900 de Nokia

Qu’est-ce que MeeGo ? Un important projet visant à produire un système de type Linux qui pourrait s’installer sur les netbooks et téléphones portables. « Important » parce qu’il résulte de deux autres projets soutenus entre autres par Intel et Nokia. Désormais, MeeGo est disponible en version 1.0 et commence donc sa carrière au pays très peuplé des appareils mobiles.

meego

MeeGo est la fusion de Moblin et Maemo, des noms qui sont revenus régulièrement dans les colonnes de PC Inpact. Moblin est un projet initié par Intel qui désirait mettre en œuvre une distribution Linux qui se focaliserait largement sur les performances et le respect de l’autonomie des ordinateurs portables, via une consommation mesurée. Le projet Maemo de Nokia n’était guère différent, mais visait davantage les smartphones.

En tant que mélange des deux, MeeGo emprunte aux deux univers. Par exemple, l’interface de Maemo était entièrement basée sur Qt. Ce n’était pas le cas au début (GTK+ était seul maître à bord), mais le rachat de TrollTech par Nokia a changé la donne. Du côté de la plateforme logicielle elle-même, MeeGo reprend le travail accompli par Intel sur Moblin. Et quitte à viser autant les netbooks que les smartphones, le système est compatible ARM et X86.

Mais qu’apporte MeeGo en tant que tel ? Il est officiellement présenté comme un système qui vise avant tout les netbooks. Comme le veut l’évolution actuelle de ce type de système, l’interface est complètement différente des ordinateurs classiques. On se retrouve ainsi avec un panneau unique rassemblant toutes les fonctions, ainsi que tous les paramètres. L’ensemble est divisé en onglets, chacun représentant un thème.


Voici les points mis en avant :
  • Une interface spécifique aux netbooks et donc adaptée aux petits écrans
  • L’utilisation de composants open source récents
  • Synchronisation de certaines données personnelles telles que les agendas, etc.
  • Prise en charge des réseaux sociaux, avec agrégation des contenus au sein d’un même écran
  • Chrome est présent pour la navigation web, mais Chromium a été inclus pour ceux qui préfèrent une solution open source
  • Interfaces simplifiées pour la gestion des courriers électroniques, calendriers ou encore du lecteur multimédia
  • Optimisé pour une faible consommation des ressources
  • Disponible en 16 langues, dont le français
  • Du côté technique, on retrouve des éléments communs aux dernières distributions Linux qui ont été annoncées, telles qu’Ubuntu 10.04, Mandriva 2010.1 ou encore Fedora 13 :
  • Noyau Linux 2.6.33
  • DeviceKit et udev pour les interactions matérielles
  • Pile graphique 2D/3D compatible Kernel Mode Setting
  • Connectivité voix et données avec Connman, Ofono et BlueZ
  • Qt 4.6
  • Gestion de l’UPnP (Universal Plug and Play)
  • Plusieurs frameworks pour le multimédia
  • Utilisation par défaut du système de fichiers Btrfs
Mais ce n’est pas fini, car MeeGo 1.0 peut également être installés sur le N900 de Nokia. Il faudra par contre télécharger une version différente.

Ajoutons à cela que les développeurs annoncent un cycle de développement de six mois. Deux fois par an, une nouvelle version du système sera donc disponible. En revanche, il ne s’agira pas forcément de versions majeures. Ainsi, à la fin du mois d’octobre prochain, une mouture 1.1 sera disponible et ajoutera le support pour les écrans tactiles, les tablettes et les systèmes conçus pour les véhicules.

Un SDK (Software Development Kit) est également disponible. Il ne s’adresse pour le moment qu’aux développeurs souhaitant coder des applications pour netbooks. Cependant, une prochaine version du Kit permettra également de viser les smartphones compatibles, via l’édition « Handset » de MeeGo.

Bien que le système vise les netbooks et puisse théoriquement être installé partout, une liste des modèles officiellement pris en compte est disponible :
  • Acer : Aspire One D250, AO532-21S, Revo GN40 et Aspire 5740-6025,
  • Asus : EeePC 901, 1000H, 1005HA, 1005PE, 1008HA, et Eeetop ET1602,
  • Dell : mini10v et Inspiron Mini 1012, HP mini 210-1044,
  • Lenovo : S10, MSI U130 et AE1900,
  • Toshiba : NB30
Comme on peut le voir, la toute première version de MeeGo vise déjà large. Il est évident qu’un tel projet ne peut qu’intéresser des acteurs comme Intel et Nokia. Le marché de la mobilité décolle, celui des netbooks explose et MeeGo représente une barrière de sécurité contre certains envahisseurs comme Apple et son iPhone OS, et plus encore Google et son Android, puisque ce dernier vise de très nombreux appareils.

En attendant de voir si MeeGo réussit son pari dans les prochains années et remporte du succès, les utilisateurs intéressés pourront récupérer les images ISO depuis cette page.
Source : MeeGo
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 27/05/2010 à 16:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;