Fedora 13 : une longue liste d'améliorations pour la distribution

Le petit laboratoire du chimiste Red Hat 78
Parmi les distributions Linux connues, on retrouve souvent les mêmes noms : Ubuntu, Mandriva, OpenSuse ou encore Fedora. Cette dernière vient de paraître dans une nouvelle version 13 qui présente une longue liste de nouveautés.

fedora fedora fedora

Pour rappel, Fedora est à Red Hat ce qu’OpenSuse est à Novell : une distribution laboratoire dans laquelle les développeurs testent les nouveaux composants avant de les intégrer dans un système davantage tourné vers le monde professionnel. Il n’est donc pas étonnant de retrouver la plupart du temps des éléments très récents.

Voici donc les évolutions majeures proposées par Fedora 13 :
  • L’installeur Anaconda a été revu pour être largement simplifié. En plus de prendre en charge de nouveaux supports physiques de stockage, il dispense un certain nombre d’informations pour aider l’utilisateur à faire les bons choix.
  • Les pilotes d’imprimantes seront désormais automatiquement installés dès que l’utilisateur en raccordera une à l’ordinateur. Ce processus passe par PackageKit et des paquets RPM.
  • Expérience « out of the box »
    • Le gestionnaire de photos Shotwell
    • Le logiciel de sauvegarde Déjà-dup
    • Le client Identi.ca/Twitter Pino
    • L’outil de scanner Simple Scan
    • Palimpsest prend maintenant en charge les disques RAID et LVM
    • Un meilleur support des webcams
  • NetworkManager largement amélioré, avec une meilleure prise en charge des réseaux mobiles (la force du signal est maintenant affichée), du Bluetooth et de nouvelles capacités en lignes de commandes.
  • Ajout d’un gestionnaire de couleurs pour l’écran, les imprimantes et les scanners
  • Meilleur support des iPod, iPod Touch et iPhone pour la gestion des photos et de la musique, notamment au travers de Rhythmbox
  • Meilleur support des médias en streaming dans Totem avec une meilleure gestion des tampons
  • Support de la 3D pour les cartes ATI R600 et R700 via le nouveau pilote Radeon, qui permet également l’accélération 2D pour les cartes R800
  • Support expérimental de la 3D pour les cartes NVIDIA via le pilote libre Nouveau
  • Nombreuses améliorations pour la version KDE de Fedora, avec notamment l’intégration de PulseAudio via Phonon et le contrôle de volume KMix (avec notamment le réglage du volume par application). Ajoutons à cela l’inclusion du dernier framework PolyciKit, ainsi que les dernières versions de KOffice, du logiciel de gravure K3b ainsi que de l’IDE KDevelop.
  • Meilleur support du DisplayPort pour toutes les cartes ATI et NVIDIA
  • Nouvelle interface expérimentale de gestion du profil utilisateur
  • Ajout du support de la dernière version de développement de Btrfs
  • Virtualisation, via KVM, libvirt et virt-manager : gestion des adresses PCI stables, utilisation possible de la même carte réseau que le système hôte, meilleure gestion générale du réseau et des systèmes contenant de multiples processeurs.
Pour les développeurs, Fedora 13 apporte les éléments suivants :
  • Ajout de sondes statiques via SystemTap pour le code de haut niveau avec les langages tels que Java, Python ou encore Tcl
  • Un debugging simplifié pour Python, en particulier pour les développeurs qui utilisent un mix de plusieurs bibliothèques
  • Une pile Python 3 que le développeur peut installer en parallèle, sans remplacer celle de Python 2. Cela permet l’écriture de codes différents en pouvant tester séparément les deux.
  • Netbeans 6.8 intègre le support complet des spécifications Java EE 6
  • Inclusion de l’environnement de développement IDEA
La liste complète des nouveautés peut être trouvée depuis cette page.

Les utilisateurs intéressés pourront récupérer les images ISO des LiveCD et autres supports depuis le site officiel.

À noter que la version 14 de la distribution Linux est prévue pour fin octobre.
Publiée le 27/05/2010 à 10:18 - Source : Fedora
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité