S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La Commission Européenne veut du 30 Mbps pour tous en 2020

Elle a une fibre technophile

Le bras exécutif de l'Union Européenne, la Commission, a dévoilé hier soir son « Agenda numérique pour l'Europe », qui sera selon elle « la stratégie européenne pour une économie numérique prospère à l'horizon 2020 ». Car les NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et des Communications) seront le moteur de la croissance économique européenne dans les années qui viennent : « la moitié des gains de productivité réalisés dans l'UE au cours des 15 dernières années étaient dûs aux technologies de l'information et des communications, et cette tendance est susceptible de se renforcer ».

Agenda numérique Europe

Le plan présente sept objectifs pour aider à favoriser ce secteur porteur d'espoir économique en ces temps de crise :
  1. Créer un marché unique numérique
    • Adapter les règles du Marché unique européen à l'ère numérique afin de dynamiser le marché du téléchargement de musique, établir un espace unique pour les paiements en ligne et améliorer la protection des consommateurs
  2. Accroître l'interopérabilité et développer les standards
    • Les nouveaux appareils électroniques, les programmes, les répertoires de données et l'ensemble des services doivent pouvoir interagir partout
  3. Renforcer la sécurité de l'internet et la confiance des utilisateurs
    • Créer une réponse européenne coordonnée aux cyber-attaques et des règles renforcées pour la protection des données privées
  4. Permettre un accès plus rapide à l'internet
    • Pour égaler les leaders mondiaux (Japon et Corée du Sud)
  5. Augmenter les investissements dans la recherche et le développement
    • Il faut attirer les chercheurs en Europe, et augmenter les taux de R&D pour l'instant inférieur de 50 % à celui des États-Unis
  6. Améliorer les compétences numériques et l'intégration
    • 30% des européens n'ont jamais utilisé Internet : améliorer l'accès pour les personnes âgées et ceux souffrant d'un handicap
  7. Utiliser les TIC pour relever les défis auxquels la société doit faire face
    • En particulier le changement climatique et le vieillissement de la population
On le voit, le programme est vaste. En particulier le volet "permettre un accès plus rapide à l'internet" prévoit de permettre à tous les européens d'avoir un accès à Internet offrant un débit minimum de 30 Mbps, et même de 100 Mbps pour la moitié des ménages.

L'Europe va plus loin que les américains

Ces objectifs sont autrement plus ambitieux que ceux affichés par les américains, qui se contentent de vouloir qu'un tiers de leurs citoyens aient accès à des débits de 100 Mbps, et que les autres aient tous un accès au "haut débit" (qui commence à 4Mbps outre-Atlantique). Selon la FCC, pour y arriver, il faut que « les États-Unis deviennent le leader mondial du haut débit sans fil ». L'Europe se tournerait plutôt vers la fibre optique, plus adaptée à ses densités de population plus élevées, et offrant des débits bien supérieurs.

pénétration du FTTH

Pour que ce rêve numérique européen devienne une réalité, beaucoup de travail attend encore la Commission : « Le plus ardu est désormais de faire en sorte que les mesures nécessaires à la réalisation des objectifs précités soient rapidement adoptées et mises en œuvre. Un certain nombre de commissaires collaboreront avec les institutions de l'UE et les parties intéressées pour que la stratégie numérique devienne une réalité ». Mais on peut espérer que tous les pays Européens verront l'intérêt de développer ces technologies pour favoriser la compétitivité de notre continent.
Publiée le 21/05/2010 à 10:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;