Nexus One : Google ferme son « store » et revoit sa stratégie

De la boutique en ligne aux boutiques classiques 47
La sortie du Nexus One de Google a probablement été un évènement pour la firme, mais pas nécessairement pour le reste du monde. Pourquoi ? Parce que durant les 74 premiers jours de commercialisation, Google n’a écoulé en fait que 135 000 unités de son téléphone. Pour rappel, sur une même durée, Motorola a vendu 1,5 million de ses Droid (Milestone en Europe). D’où la nécessité pour l’entreprise de revoir sa stratégie.

nexus onenexus one

Google explique la situation dans un billet sur l’un de ses blogs officiels :

« Même si l’adoption globale de la plateforme Android a dépassé nos attentes, la boutique en ligne ne l’a pas fait. Elle est restée un canal [de vente] de niche pour les premiers acquéreurs, mais il est clair qu’un grand nombre de clients aiment tenir le téléphone entre leurs mains avant de l’acheter, et ils veulent également un large éventail de services parmi lesquels ils peuvent choisir. »

Le fait de ne pas tenir le téléphone physiquement pour le tester avait été soulevé dans l’une de nos précédentes actualités sur ce téléphone. Il est évident par contre que la sortie précédente du Droid allait être une barrière majeure à l’adoption du Nexus One, car Google n’avait pas grand-chose à proposer d’autre que de la puissance, le téléphone embarquant une puce Snapdragon à 1 GHz.

Le souci pour Google est que d’autres évènements sont venus s’intercaler dans le plan initial de la société. Les opérateurs Verizon et Sprint ont retiré le Nexus One de leurs offres. Google n’en fait pas mention, mais il est difficile de ne pas y penser quand la firme parle des téléphones EVO 4G et Droid Incredible de HTC . Elle avoue en effet que la plupart des innovations du Nexus One se retrouve dans ces deux modèles… qui sont vendus justement par Verizon et Sprint.

Google annonce donc que deux changements principaux vont être faits :
  1. Le Nexus One va être disponible dans un nombre plus élevé de pays, et ce à travers les réseaux de distribution habituels. Ce modèle de vente va être appliqué à l’échelle mondiale, et le téléphone de Google devrait donc être prochainement beaucoup plus visible dans les boutiques.
  2. Après la plus grande disponibilité du Nexus One dans les boutiques, celle en ligne va changer d’optique : elle regroupera simplement divers téléphones sous Android et servira plutôt de vitrine globale pour ces modèles, et donc la plateforme Android de manière cohérente.
Changement de stratégie donc pour Google, dont le Nexus One ne devient plus le fleuron d’Android, mais bel et bien un téléphone parmi tant d’autres. Et s’il fallait encore une phrase de l’éditeur pour le prouver, voici la dernière du billet officiel :

« Nous pensons que les changements que nous annonçons aujourd’hui aideront à diffuser plus rapidement davantage de téléphones aux gens, ce qui est bon pour l’écosystème Android entier : utilisateurs, partenaires et Google ».
Publiée le 17/05/2010 à 11:28 - Source : Google
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité