S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

HADOPI : TMG sur eDonkey, la discrétion habillée en rose fluo

Un gorille dans la brume

Plusieurs serveurs edonkey font actuellement l’objet de toutes les attentions sur les forums spécialisés dans le P2P :
  • 85.159.236.252
  • 85.159.236.253
  • 85.159.236.254
  • 85.159.232.81
  • 85.159.232.82
  • 85.159.232.83
  • 193.107.240.1
  • 193.107.240.2
  • 193.107.240.3
  • 193.107.240.4
  • 82.138.81.211
A l’aide d’un simple Whois sur certaines de ces IP, on devine sans mal que certains appartiennent à Trident Media Guard, le prestataire dans lequel a investi Thierry Lhermitte, C'est cette société qui est chargée de surveiller les réseaux P2P pour les comptes des ayants droit du cinéma et de la musique. 

Peerates, un des spécialistes edonkey « conseille à tous de les éviter et de n'utiliser que les serveurs "référencés" dans la liste peerates, qui sont 100% dignes de confiance. TOUS les autres serveurs, (notamment ceux fournis par gruk et pas par peerates) à 1 ou 2 exceptions, appartiennent à des sociétés capables de payer des centaines d'euros tous les mois pour mettre en ligne des serveurs edonkey ... ».

trident media guard hadopi

Et pour mettre un peu plus le doigt là où ça fait mal, il précise que « concernant le prestataire de l'Hadopi, il a 4 sondes edonkey en activité. le range est 193.107.240.0/22 (les ip sur lesquelles les sondes tournent sont 193.107.240.1 à 4) ». Et voilà TMG qui intervient sur le champ de bataille habillé en rose fluo et néons tricolores. Avant Hadopi, TMG s’était pourtant aiguisée dans le secteur, notamment par un brevet visant à défendre les données copyrightées en injectant des faux contenus sur les réseaux.

Une première liste de contenu

Marc Guez, de la SCPP, nous avait confirmé que pour la musique, 10 000 œuvres seraient surveillées par TMG dont 5 000 du "back" catalogue. Deux cents films devraient être surveillés par la même occasion. En tout, la volumétrie maximum sera de 50 000 messages chaque jour. Or, Peerates ne s’arrête pas là : il a dressé voilà quelques jours une liste des contenus recherchés sur ces serveurs avec dans le lot plusieurs épisodes de Heroes, des films comme les Chèvres du Pentagone, Micmacs à tire-larigot et Inglourious Basterds.

Mais ce n’est pas tout : des morceaux de musique sont également répertoriés comme ceux de Michael Jackson (surreprésenté dans la liste), de David Guetta, Diams, Diana Krall. On trouve dans la liste publiée des titres du "back" catalogue comme des compilations de Daniel Balavoine, de Dalida, de Depeche Mode, de Culture Club… Pro-Hadopi, Thomas Dutronc devra-t-il manifester, salle Colbert, en raison de son absence dans ce listing ? Qu’il se rassure : cette fameuse liste a la saveur d’un essai grandeur nature pré-Hadopi. 

Peerates, qui souligne la problématique des serveurs edonkey non filtrant vis-à-vis des échanges de contenus pédo, précise que seule l’adresse liée aux épisodes de Heroes reste à ce jour active. « Mais il y en a une nouvelle (82.138.81.211), qui cherche des trucs bizarres (genre dans le catalogue roumain, turc ou égyptien...). » Des expérimentations qui ont le charme de s’éloigner des rigueurs législatives françaises.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 20/04/2010 à 15:43

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;