S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Imprimer depuis le nuage avec Google

Un nuage d'encre va obscurcir nos fenêtres

Le système d’exploitation de Google, Chrome OS, avait un gros défaut. Optimisé pour les applications basées dans le nuage (cloud computing), l’OS ne gérait pas l’impression, pourtant indispensable pour bien des particuliers et professionnels. Il s'agissait donc d'une limitation probablement fatale.

Google Cloud Printing

Mais comme on pouvait s’y attendre de la part de Google, la solution qu’il propose va beaucoup plus loin que simplement ajouter le support des imprimantes dans leur OS. Ils veulent connecter toutes les imprimantes sur le nuage, ce qui permettra d’imprimer sur n’importe quelle imprimante du monde, depuis n’importe quel appareil connecté à Internet. 

Pour Google, « l'impression depuis le nuage offre des avantages exceptionnels pour les utilisateurs finaux et l’industrie et est essentielle, au vu de la rapide migration vers les applications et le stockage des données dans le nuage. Nous pensons aussi que la seule façon d’obtenir ces avantages est si les protocoles sont ouverts, librement utilisables et, lorsque c’est possible, basés sur des standards industriels existants ».

Ce service baptisé Google Cloud Print « permet à n’importe quelle application (web, bureau, ou mobile) sur n’importe quel appareil d’imprimer sur n’importe quelle imprimante ». Sur la page de Google Labs parlant de cette fonctionnalité, l’entreprise précise : « n’importe quel type d’application peut utiliser Google Cloud Print, ce qui inclut les applications web (comme Gmail) et les applications natives (comme un traitement de texte de bureau ou une application Android/iPhone). Ces applications appellent les API de Google Cloud Print, et peuvent les utiliser pour collecter les données nécessaires pour montrer leurs propres interfaces utilisateurs pour des options d’impression personnalisées, ou tout simplement utiliser l’interface par défaut. Il y a aussi des API pour demander le statut d’une impression. »

Pour arriver à généraliser ces utilisations, il faudra que les imprimantes se connectent seules au réseau et accèdent au nuage. En attendant que ces « cloud aware printers » ne soient généralisées par les fabricants, il faudra passer par une application à installer sur les ordinateurs où les imprimantes sont installées, ce que Google appelle « Legacy Printer ». Le logiciel jouera alors le rôle de proxy pour connecter l’imprimante au nuage. Chromes OS inclura ce proxy par défaut.

Google Chrome OS utilisera uniquement le cloud printing. Pas de drivers à installer, compatibilité universelle (du moment que votre appareil se connecte à Internet).

Mais pour Mac Generation ces applications pourrait poser des problèmes de respect de la vie privée : « Quant aux questions de confidentialité, deux situations vont se présenter. Si le contenu à imprimer est déjà en ligne (par exemple un document Google Doc ou un courrier sur Gmail), il sera simplement transmis vers Cloud Print. Si le document réside sur votre ordinateur, il restera en ligne le temps d'achever son impression et sera ensuite supprimé ».
Publiée le 19/04/2010 à 11:35

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;