Plug-ins isolés : une première bêta pour Firefox « Lorentz »

Le début des processus isolés pour Mozilla 42
Cela fait un moment maintenant que l’on en parle : Mozilla prépare actuellement une nouvelle version de Firefox intégrant la technologie Electrolysis. Déjà évoqué à plusieurs reprises dans nos colonnes, Electrolysis doit à terme permettre à Firefox de séparer chaque onglet dans un processus isolé. La première étape sur cette route se nommait « Lorentz », une version intermédiaire. Mozilla vient d’en publier une première bêta.

firefox

Lorentz doit paraitre normalement sous l’appellation Firefox 3.6.5. Le code actuel est bâti sur la dernière version que l’éditeur a rendue disponible, soit la 3.6.4. En quoi consiste Lorentz ? Avant d’isoler les onglets dans des processus séparés, la première étape consiste à placer les plug-ins dans de tels processus.

Pour un premier test à grande échelle, trois plug-ins particuliers ont été choisis :
  • Flash, d’Adobe
  • Quicktime, d’Apple
  • Silverlight, de Microsoft
Le choix de ces trois plug-ins n’est évidemment par dû au hasard, et en particulier le premier. Flash est, depuis quelques mois, régulièrement accusé de nombreux maux. Du côté des experts en sécurité notamment, avec Charlie Miller en tête de proue, mais également d’autres sociétés, Apple montant régulièrement au créneau via son PDG emblématique Steve Jobs. Globalement, les plug-ins se distinguent des extensions par les opérations plus lourdes qu’ils gèrent et leurs besoins d’accéder à des ressources plus conséquentes.

firefox plugins

Au sein de Lorentz, les plug-ins sont donc dans des processus séparés. La motivation première du chantier est d’augmenter la stabilité du navigateur : si le lecteur Flash par exemple vient à planter, il n‘entraine avec lui que la zone mémoire où il se trouve… seul. De fait, le navigateur reste intact. Actuellement, c’est toute la session qui peut planter. En dehors du gestionnaire de sessions justement qui assure un travail de veille, il n’existerait aucun moyen pour l’utilisateur de retrouver ses onglets ouverts.

La bêta 1 de Lorrentz peut être téléchargée depuis le site de Mozilla. Pour vérifier que tout fonctionne comme l’éditeur l’a prévu, il faudra par contre attendre de rencontrer un plantage. Si tel est le cas, l’utilisateur verra un écran tel que celui-là :

firefox lorentz

On remarque que les processus isolés deviennent rapidement la norme. L’évolution a commencé avec Internet Explorer 8, puis Chrome quelques mois après. Mozilla travaille dessus, et le moteur de rendu Webkit2 disposera d’une telle implémentation très bientôt. Apple en profitera alors pour mettre à jour son Safari. À noter que si les bénéfices en termes de stabilité et de sécurité sont bien réels, il y a bien une augmentation de la quantité de mémoire vive consommée.
Publiée le 12/04/2010 à 16:18
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité