Les soirées Facebook : un futur casse-tête pour les mairies ?

Un concept, des milliers de personnes, et de l'alcool 150
Le réseau social Facebook, adulé par les uns et sévèrement critiqué par les autres, est utilisé très différemment selon les personnes. Véritable centre social pour une majorité d’utilisateurs qui veulent surtout un moyen de partager des informations avec leurs amis, il peut se transformer en système de rencontres. Et les soirées organisées par l’intermédiaire de Facebook continueront sans doute à faire débat.

soirée facebook rennes

C’est le cas à Caen, où la préfecture du Calvados a interdit une soirée qui était prévue. Raison invoquée : le manque d’encadrement de la soirée et le possible déluge d’alcool qui aurait entrainé des débordements. Il faut dire qu’environ 4500 personnes avaient répondu présent à l’évènement après le lancement de la page dédiée, et qu’autant avait signalé leur « possible venue ». Plus de 9000 utilisateurs du réseau étaient donc potentiellement attendus.

Mais qu’à cela ne tienne, le gros apéro a quand même eu lieu. Plus de 2500 personnes sont venues, et le journal Ouest France signale que les débris et détritus étaient bien présents sur la pelouse ce matin. Les pompiers ont été appelés à neuf reprises pour un total de sept jeunes emmenés aux urgences à cause de leur forte alcoolémie. Sous l’œil d’une (demi) compagnie de CRS, le reste de la soirée semble s’être bien passé.

Il faut dire que Christian Leyrit, le préfet du Calvados, avait un exemple récent : celui de Rennes. La cité bretonne avait accueilli il y a environ deux semaines un gros apéro Facebook qui avait réuni presque 5000 personnes. 30 hospitalisations ont été recensées pour comas éthylique, ce qui ne peut pas donner une image positive à ce genre de rassemblement et qui finit par impacter négativement l’image du réseau social.

Bien entendu, la société elle-même ne prend pas part à ce type d’activité. Les réunions Facebook portent ce nom parce que le réseau est utilisé à des fins organisationnelles. Cela dit, elles offrent au moins l’avantage de changer des soirées facteurs.

Crédits de la photo : Ouest France.
Publiée le 09/04/2010 à 15:36 - Source : Ouest France
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité