iPhone OS 4.0 : le multitâche et toutes les autres nouveautés

Des améliorations, des absences et des interrogations 122
Hier soir a eu lieu la conférence d’Apple dédiée aux nouveautés de l’iPhone OS 4.0, la prochaine mouture du système qui équipe les iPod Touch, les iPhone et les iPad. C’est l’occasion de revenir sur les améliorations annoncées, ainsi que sur celles dont Apple ne souhaite décidément toujours pas parler.

iphone os4

Here comes the multitask

La plus grosse amélioration mise en avant est clairement l’ajout du multitâche. Son fonctionnement est particulier et l’on ne peut pas parler de multitâche complet. Par défaut, les applications seront remises dans un état de « gel », ce qui constitue la méthode retenue par Microsoft avec son Windows Phone 7. Cependant, à travers sept API différentes, les développeurs pourront bénéficier de certains canaux de communication précis qui, eux, resteront toujours ouverts.

iphone os4iphone os4

C’est notamment le cas pour tout ce qui concerne le son, ce qui autorisera les applications de web radios par exemple à continuer de diffuser leurs chansons pendant que l’utilisateur fera autre chose. La VoIP est également concernée, et Skype pourra ainsi vous signaler un appel entrant même si vous étiez en train de surfer ou de lire un email. Même pour la géolocalisation qui permettra aux applications autorisées par l’utilisateur à garder un œil sur sa position.

Apple ne l’a pas caché : cette fonctionnalité particulière, additionnée aux autres, peut drainer la batterie nettement plus rapidement.

Pour passer d’une application à une autre, l’iPhone OS 4.0 fera apparaître un équivalent du Dock pour faire son choix entre celles qui sont actives.

Des améliorations bienvenues, notamment pour l'entreprise

Voici maintenant une liste des autres nouveautés annoncées :
  • La possibilité de créer des dossiers : il s'agit de regroupements d'applications que l'on crée par simple glisser/déposer. On crée un dossier en glissant une application sur une autre, puis on ajoute ensuite d'autres applications, jusqu'à un maximum de 9 par dossier. Le nombre d'applications maximal passe ainsi de 180 à 2160.
  • La boite aux lettres électronique universelle est de la partie. Cela signifie que l'utilisateur peut paramétrer une colonne des courriers réunissant tous les comptes. En outre, pour ceux que cela n'intéresse pas, un bouton a été ajouté pour passer rapidement d'une boite aux lettres à une autre.
  • Les pièces jointes pourront être ouvertes avec des applications particulières.
  • La boutique de livres électroniques iBook fera également partie de l’OS 4.0, et son fonctionnement est le même que pour l’iPad.
  • La possibilité de connecter plusieurs Exchange
  • La compatibilité avec Exchange 2010
  • Le support des connexions VPN en SSL
  • La distribution des applications par le réseau Wi-Fi de l'entreprise
  • La possibilité de distributions des notifications Push en local
  • La mise en place d’un réseau social pour les jeux, avec des trophées, profils, amis, discussions, comparaison des points, ou encore des échelles de classements. Un système qui devrait rapidement avoir du succès, l’App Store contenant plus de 50 000 jeux. Il faut cependant que les développeurs mettent à jour leurs créations.
  • iAd, une nouvelle infrastructure pour les publicités. C'est une autre des rumeurs confirmées parmi la liste que nous avions publiée hier après-midi. Cette infrastructure sera accessible aux développeurs pour simplifier le développement des applications gratuites. Apple va tout de même s'octroyer 40 % des revenus qui seront générés.
iphone os4iphone os4

Plus globalement, Apple améliore la granularité des réglages, comme avec la possibilité d’autoriser indépendamment chaque application à accéder à la puce GPS. En cas de blocage, une application pourra trianguler la position de l’utilisateur à partir des antennes GSM. Le résultat sera néanmoins beaucoup moins précis.

iphone os4iphone os4

Des interrogations et des absences

Pour le reste, il existe des éléments qu’Apple ne semble décidément toujours pas prête à implémenter, et d’autres sur lesquels il faudra attendre pour en savoir davantage.

Le multitâche par exemple, a l’air effectivement fonctionnel en l’état, mais il s’écoulera du temps avant que les développeurs signalent les éventuelles limites du système.

En outre, la firme n’a pas parlé de fonctionnalités réclamées maintenant depuis longtemps et qui sont la base même d’un téléphone. On citera par exemple les accusés de réception pour les SMS et MMS, disponibles depuis bien des années chez la concurrence. Aucun mot de Steve Jobs ne permet de penser qu’ils seront là, même s’il reste la possibilité qu’ils soient présents dans la version finale.

Autre fonctionnalité qui était très attendue : la capacité de synchroniser le téléphone via le réseau Wi-Fi. Microsoft avait pourtant annoncé que la chose serait possible sur son Windows Phone 7 et il semble étrange qu’Apple n’ait pas cherché à couper l’herbe sous le pied de son concurrent, l’iPhone OS 4.0 sortant en effet avant le produit de Redmond.

D’autres éléments demandés, comme le support de l’impression directe, ou une utilisation plus rentable de l’écran d’accueil, ne sont pas non plus de la partie. Pour la première, la situation finira surement par se débloquer, car l’iPad risque fort d’en avoir besoin puisque la suite bureautique iWork y est disponible.

Aux abonnés absents, on notera également la possibilité de supprimer les applications Apple dont on ne se sert pas, un accès plus direct aux réglages importants comme le Wi-Fi et le Bluetooth ou le GPS, ou encore la capacité d’utiliser l’iPhone en tant que périphérique de stockage de masse USB. Pour ce dernier point, on peut toujours rêver.

Quant à iTunes, rien n’a été annoncé sur une éventuelle simplification de la gestion des données, la rédaction des SMS, etc.

Enfin, on s'interrogera sur l'utilité de la boutique iBook pour l'iPhone, la taille de l'écran risquant de rendre la fonctionnalité pas franchement agréable. En outre, certaines des nouveautés présentées sont certes novatrices dans une optique iPhone, mais existent depuis longtemps chez les concurrents. La boîte universelle par exemple, ou encore la gestion des pièces jointes.

Disponibilité

La version 4.0 d'iPhone OS arrivera cet été, sans trop de précisions pour le moment. Les dernières versions des iPhone et iPod Touch sont d'emblée compatibles avec tout ce qui a été annoncé. Mais pour les iPhone 3G classiques et la seconde génération des Touch, des limitations seront présentes. Il n'y aura pas, notamment, de multitâche. Curieusement, Jobs n'a même pas évoqué le premier modèle du téléphone.

Enfin, l'OS 4.0 arrivera plus tard pour l'iPad : à l'automne. Cela laisse dans tous les cas plusieurs mois à la firme pour finaliser son système.


Crédits des photos : Engadget
Publiée le 09/04/2010 à 09:42
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité