4G : l'ARCEP rappelle aux opérateurs l'importance des tests

Non David, pas ces tests là 26
Alors que 4G, et notamment la LTE, fait de plus en plus la une de nos actualités, l’ARCEP a récemment tenu à faire le point concernant la France. Encore en phase de test dans l’Hexagone, la 4G est déjà une réalité commerciale (certes limitée) aux États-Unis, en Suède et en Norvège. Et le Japon devrait suivre d’ici la fin de l’année.

L'importance des tests avant les investissements et le lancement commercial

HTC Evo 4G SprintLa France, elle, se contente donc de tests, en attendant l’attribution des licences fin 2010 ou début 2011. Bouygues Telecom a ainsi annoncé en fin d’année dernière qu’il réaliserait en 2010 des tests en collaboration avec Alcatel-Lucent.

L'ARCEP, de son côté, « considère que la réalisation de démonstrations ou d'expérimentations techniques par les acteurs constitue un élément très important de la préparation du déploiement de ces nouveaux réseaux. À cet égard, elle rappelle qu'elle peut délivrer des autorisations temporaires d'utilisation de fréquences pour la réalisation de démonstrations ou d'expérimentations techniques par les acteurs qui le souhaitent, sous réserve de l'accord du ministère de la défense et du CSA, utilisateurs actuels des bandes de fréquences. »

Une poignée de tests en France

À l’heure actuelle, d’après l’ARCEP, une dizaine d'expérimentations sont réalisées sur notre territoire dans la bande 2,6 GHz. D’autres expérimentations sont en cours d'autorisation précise l’autorité. « Ces tests, réalisés par des opérateurs ou des équipementiers, notamment dans le cadre de pôles de compétitivité, faciliteront la mise au point des matériels et des services appelés à être proposés dans les prochaines années. »

Rappelons que plusieurs constructeurs (HTC Evo 4G, Samsung SCH-r900, etc.) ont récemment annoncé des produits 4G destinés aux États-Unis.
Publiée le 30/03/2010 à 16:22
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité