S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

EMI croule sous les dettes : possible rachat

Vous avez une pièce ? Pour manger…

logo EMILa maison de disque EMI, rachetée en 2007 par le fond d’investissement Terra Firma, croule sous plus de 3,5 milliards d’euros de dettes. 2,6 milliards de ces emprunts ont été contractés auprès de la banque Citigroup lors du rachat grâce à un LBO (Leveraged Buyout : outil financier controversé permettant d’emprunter massivement lors d’un rachat tout en faisant supporter cette dette à la société cible).

La major doit maintenant rembourser 170 millions d’euros avant juin à sa banque, sous peine de faillite. Pour lever des fonds rapidement, elle a voulu vendre à un concurrent le droit d’utiliser son catalogue américain pendant 5 ans, une exploitation estimée à 450 millions d’euros. Mais le LBO est garanti sur les actifs américains du groupe, et Reuters rapporte que Citigroup aurait logiquement mis son véto à cette vente.

La major qui produit entre autres les artistes Daft Punk, Snoop Dogg ou Gorillaz ne vaudrait aujourd’hui que 2,5 milliards de dollars selon le magasine The Deal, soit 1 milliard de moins que sa dette. Une faillite rapporterait très peu à ses créanciers, qui seraient donc en train de pousser à un rachat d’EMI par une autre entreprise avec assez de trésorerie pour payer les échéances. Warner Music Group, Bertelsmann (propriétaire de RTL) et le fond d’investissement KKR discuteraient d’une alliance pour racheter EMI.

Les conséquences

Dans une telle situation, il est peu probable qu’EMI suive le mouvement de baisse du prix des CD audio lancé par Universal Music. Et un rachat du groupe, qui diminuerait à trois le nombre de majors, aura certainement un impact négatif sur les plateformes de téléchargement légal et de streaming qui auront encore moins de pouvoir de négociation.
Source : Billboard.biz
Publiée le 24/03/2010 à 16:18

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;