Google veut marier Internet et télévision avec une set-top box

Welcome to a Google world 34
En ce qui concerne les services et l’accès à Internet, trois sociétés se partagent essentiellement le domaine : Apple, Microsoft et Google. Chacun a son bouquet d’applications et de services, chacun a sa philosophie, avec ses avantages et ses inconvénients. Google travaille sur la prochaine étape : une set-top box et des services dédiés à la télévision.

google set top box tv

Chez Google, la publicité représente une part énorme du chiffre d’affaires. La firme cherche donc à diversifier au maximum ses sources de revenus en étendant le champ d’activité des publicités. Or, la télévision est l’un des domaines qui résistent le plus à l’avancée d’Internet, en grande partie parce que personne n’est encore arrivé à rendre le mariage simple pour l’utilisation, et bon marché. Google propose pourtant déjà un service TV Ads, qui vend de la publicité à quelques systèmes satellites et câble.

Google, Intel, Sony, Logitech...

La STB (set-top box) que prépare Google se fait en partenariat avec Sony et Intel. Le projet, révélé par le New York Times, met en avant une synergie entre les trois sociétés pour que chacune apporte son savoir-faire. Sony serait donc responsable de la construction de la box elle-même, tandis qu’Intel fournirait, évidemment, le processeur. D’après les informations du NYT, ce dernier serait un Atom, sans plus de précisions. Logitech a été approchée pour fournir les contrôles qui serviront à manipuler la box à distance.

Le but de l’opération serait de porter la totalité des services Google sur la télévision. Cela inclut aussi bien la navigation sur le Web que la recherche, en passant par les courriers électroniques, les agendas, Documents et tout le reste. Cet éventail permettrait évidemment d’afficher de la publicité, discrète, mais pourtant bien présente comme Google en a l’habitude.

Ce sont bien les services qui seront proposés qui constitueront le fer de lance de l’offre. Quand bien même tout est encore à l’état de projet, il faut mettre en avant des éléments que les utilisateurs potentiels auront réellement envie d’utiliser. Il faudra surtout qu’ils soient très simples à utiliser. Picasa, Twitter ou encore Facebook : les mastodontes devront figurer dans l’offre.

Mais le marché n'est pas vide

Comme on peut s’en douter, l’ensemble de la plateforme sera propulsé par Android. Google continue de placer son système d’exploitation pour équipements légers ou mobiles partout où elle le peut. La firme mettra d’ailleurs en avant une boutique d’application pour inciter les développeurs à créer des logiciels dédiés à une utilisation sur la télévision. En fonction de la résolution, les possibilités peuvent être grandes.

Google devra fortement marquer les esprits, car le marché n’est pas sans concurrence. TiVo est déjà présent, ainsi que d’autres comme Cisco, Motorola, Apple, Roku et Microsoft. Apple par exemple possède déjà sa TV. Bien qu’ayant eu un succès limité, il ne faudrait pas grand-chose pour que l’appareil commence véritablement à marcher sur le plan commercial. Quelques codecs vidéo supplémentaires et une nouvelle version de l’App Store suffiraient probablement à relancer sa carrière.

Enfin, signalons que Google travaillerait aussi sur l’intégration des fonctions de la STB directement au sein des télévisions. Dans tous les cas, l'offre de Google devrait arriver cet été.
Publiée le 19/03/2010 à 11:19 - Source : New York Times
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité